Girondins : Riolo fracasse la direction et trace un parallèle avec l'ASSE
Daniel RioloCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DÉCEPTIONS

Girondins : Riolo fracasse la direction et trace un parallèle avec l'ASSE

Le journaliste de RMC Daniel Riolo n'a pas été tendre avec les Girondins de Bordeaux et l'ASSE, dont les situations sportives sont similaires pour lui.

Zapping But! Football Club Bordeaux, PSG, OM, OL, ASSE : le top 10 des meilleurs buteurs de Ligue 1 en activité

Battus par Strasbourg (2-3) à domicile dimanche dernier, les Girondins de Bordeaux se déplacent ce week-end chez leurs amis stéphanois. Pour une rencontre qui pourrait les plonger un peu plus dans les profondeurs du classement. Sur RMC, Daniel Riolo a tiré à vue sur les dirigeants des deux clubs, responsables selon lui du marasme sportif dans lequel se trouvent les deux institutions.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DES GIRONDINS DE BORDEAUX

"À Bordeaux, il y a une sorte d’obscurité"

"Les Bordelais peuvent être inquiets et soucieux par rapport à un club qui est à la dérive, où ça fait n’importe quoi, où ça fait mal coeur, où si j’étais bordelais… C’est là où tu vois que supporter, c’est vraiment dur dans ce genre de saison, un peu comme Saint-Etienne. Mais ils sont sauvés et ils ne risquent rien Bordeaux et Saint-Etienne. C’est plutôt la saison prochaine, avec qui, comment ? Une fois de plus, Bordeaux a foiré son intersaison, a cru en Gasset, a cru en Ben Arfa, a cru en de multiples bêtises. Ils sont allé se mettre dans le mur d’une saison pourrie avec un président incompétent. C’est un club qui frise la catastrophe."

"Je ne sais même pas en quoi ils peuvent croire. Dans ces deux clubs que sont Bordeaux et Saint-Etienne, la gestion est vraiment terrible. Les supporters qui sont fidèles et qui sont depuis longtemps derrière le club sont en panique et se disent "Qu’est-ce qu’on va faire à l’intersaison, avec qui on repart, on repart avec le même coach, avec les mêmes joueurs ?". Je suis à Bordeaux ou à Saint-Etienne aujourd’hui, j’ai presque envie d’un club comme Brest qui offre plus de plaisir à ses supporters. Et je ne parle même pas de Lens ou Metz qui sont vraiment au-dessus en termes de kiffe que Bordeaux et Saint-Etienne. À Bordeaux, il y a une sorte d’obscurité tout d’abord car les supporters détestent leur président et l’actionnaire, ils ne le connaissent pas. Mais presque savoir que Gasset va se barrer, après je ne sais pas comment ils vont renouveler l’effectif mais changer d’entraineur, ça donnerait presque de l’espoir. En tout cas, il n’y a pas d’inquiétude pour ces deux clubs-là, ils vont s’en sortir. Il n’y a rien à craindre."