Girondins : un top et un flop d'Admar Lopes se sont distingués face au MHSC
Jean OnanaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
BILAN

Girondins : un top et un flop d'Admar Lopes se sont distingués face au MHSC

Si les Girondins de Bordeaux ont pu arracher un nul heureux à Montpellier (3-3), c'est notamment grâce à la performance d'une recrue estivale. Une autre, en revanche, a sombré.

Zapping But! Football Club Bordeaux, PSG, OM, OL, ASSE : le top 10 des meilleurs buteurs de Ligue 1 en activité

Au terme d'un match riche en rebondissements, les Girondins de Bordeaux sont revenus de la Mosson (3-3) avec un point hier. Dans l'analyse d'après-match, L'Equipe comme Sud-Ouest sont d'accord pour encenser Jean Onana, auteur d'une énorme performance au milieu de terrain, créditée d'un 8 par le quotidien sportif, d'un 7 par le régional.

A son sujet, Sud-Ouest a écrit : "Il a été omniprésent dans la première demi-heure, donnant un ballon de but à Adli (10e), cassant les lignes par ses passes vers l'avant et avec le même abattage défensif que lors des précédents matches. Le Camerounais a couronné le tout d'une demi-volée magnifique après un corner repoussé (29e) pour son deuxième but de la saison. Il a ensuite baissé de pied et a été remplacé à la pause".

Et c'est là qu'arrive le flop ! Son remplaçant, Fransergio, a terriblement déçu, L'Equipe écrivant à son sujet : "Le Brésilien a perdu sa place depuis la mi-temps du match contre Lens (2-3) et ce qu’il a montré hier, lorsqu’il a remplacé Onana (46e), ne risque pas de jouer en sa faveur. Il a une nouvelle fois été en grande difficulté dans les duels. C’est lui qui remet Mollet en jeu, de la tête, sur le troisième but montpelliérain (71e)".

Onana a brillé pour le FCGB, Fransergio a déçu

Si les Girondins de Bordeaux ont ramené un bon point de Montpellier (3-3) hier, ils le doivent en partie à la prestation XXL de leur milieu de terrain camerounais Jean Onana. Seulement, celui-ci est sorti à la pause, remplacé par un Fransergio très décevant.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet