Gérard Lopez
Gérard LopezCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
MELTING-CLUBS

Lopez (Girondins), des absences qui interrogent, Dortmund en pince pour Ekitiké (Reims), le TFC de retour en L1

Si But ! Football Club traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la Ligue 1.

Zapping But! Football Club Bordeaux : le palmarès complet des Girondins

Girondins : à la recherche de Gérard Lopez

Alors que les Girondins de Bordeaux filent tout droit vers la Ligue 2, leur président est absent, aussi bien médiatiquement que physiquement. Il n'était pas en tribune présidentielle lors des derniers matches. Une absence qui a interpellé Sud-Ouest, qui a consacré une pleine page au dirigeant. Les supporters s'interrogent mais également des sponsors du club, qui n'ont pas apprécié qu'il ne vienne pas à un grand rassemblement dernièrement, mais également des salariés du FCGB. L'entourage de Lopez fait savoir qu'il est en quête de nouveaux partenariats pour le club et que son agenda est très chargé. Mais le quotidien régional rappelle qu'à Lille, déjà, Gérard Lopez était rarement présent quand les résultats n'étaient pas au rendez-vous...

Stade de Reims : Dortmund veut aussi Hugo Ekitiké

La chaîne allemande Sport1 a dressé une liste des possibles remplaçants à Erling Haaland au Borussia Dortmund la saison prochaine. On y trouve de jeunes pépites comme Adam Hlozek (19 ans, Sparta Prague), Benjamin Sesko (18ans, Salzbourg), Noah Okafor (21 ans, Salzbourg) et... Hugo Ekitiké ! Le prodige du Stade de Reims, également visé par Newcastle et le PSG, va quitter son club formateur cet été. Les dirigeants champenois espèrent le vendre pour au moins 35 M€, eux qui ont refusé une telle somme cet été. Le BvB aura les moyens de verser une telle somme puisqu'il devrait percevoir au minimum 75 M€ pour son géant norvégien.

Le TFC de retour en Ligue 2 !

Vainqueur de Niort (2-0) hier soir, Toulouse a validé son billet pour l'élite. Il compte huit points d'avance sur Ajaccio (2e) et surtout onze sur Auxerre (3e) à trois journées de la fin. Soutenu par le fonds RedBird Capital Partners, il retrouvera la Ligue 1 avec l'ambition de s'y installer durablement mais sans moyens financiers démesurés. Philippe Montanier devait rester l'entraîneur. Le principal challenge de Damien Comolli, ancien directeur sportif de Saint-Etienne, désormais patron des Violets, sera de conserver ses jeunes éléments prometteurs.

Une grande lessive se prépare à Metz

Dernier avec sept points de retard sur l'AS Saint-Etienne, le FC Metz se sait condamné à la relégation. Et se prépare à une énorme lessive au sein de son effectif, selon L'Equipe. En effet, neuf joueurs sont en fin de contrat et onze seront poussés vers la sortie. Frédéric Antonetti et ses dirigeants planchent déjà sur le futur visage de l'équipe et savent avec quels joueurs ils comptent repartir pour tenter de remonter immédiatement.

 

 

Pour résumer

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la Ligue 1.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.