Girondins, ASSE – INFO BUT ! Mercato : Mostafa Mohamed à Bordeaux, ce serait mort « à 90% »
Mostafa MohamedCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
NEGOCIATIONS

Girondins, ASSE – INFO BUT ! Mercato : Mostafa Mohamed à Bordeaux, ce serait mort « à 90% »

Mostafa Mohamed (Galatarasay) ne devrait pas rejoindre les Girondins de Bordeaux. Zamalek va faire capoter le deal.

Zapping But! Football Club Bordeaux : le palmarès complet des Girondins

Il y a quelques minutes, sur RMC Sport, le père de Mostafa Mohamed (Galatasaray) s'est exprimé : «  Je suis au siège du Zamalek pour résoudre le transfert de Mostafa à Bordeaux. Galatasaray a accepté d’activer l’option de Mostafa de façon permanente. Je ne quitterai pas le siège du club de Zamalek tant que Mostafa n’aura pas signé en France ».

D'accord avec les Girondins de Bordeaux pour un prêt avec option d'achat quasi automatique à 6 M€, Galatasaray tente actuellement de lever sa propre option d'achat qu'il détient en Egypte du côté de Zamalek. Problème : le club égyptien fait barrage.

L'impossible terrain d'entente Zamalek - Galatasaray

Nos sources en Egypte nous assurent que le départ de Mostafa Mohamed à Bordeaux va échouer « à 90% » et ce pour une raison simple : Galatasaray n'a pas les moyens de payer les 4 M€ dûs à Zamalek aujourd'hui. La formation stambouliote propose un système de primes pour régler le deal. Solution refusée par Zamalek.

De son côté, Mostafa Mohamed est très déçu. Lui qui avait déjà dû avaler une grosse couleuvre en janvier alors qu'il souhaitait signer à l'ASSE se sent désormais indésirable à Galatasaray. Il ne se voit d'ailleurs plus porter le maillot du club turc. La situation est assez lunaire sur ce dossier... et il reste moins de deux heures pour régler le litige.

(Avec Laurent HESS)

Zamalek ne lâche pas Mostafa Mohamed

Si les Girondins de Bordeaux et Galatasaray étaient d'accords sur tout concernant le prêt avec option d'achat de Mostafa Mohamed, Zamalek a refusé la levée de l'option d'achat du club turc. Sans cet accord, impossible de voir le Pharaon débarquer en Gironde...