Girondins - Mercato : l'identité des 3 joueurs sacrifiés par Gasset révélée
Jean-Louis GassetCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
TCHAO

Girondins - Mercato : l'identité des 3 joueurs sacrifiés par Gasset révélée

Si l'entraîneur des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Gasset, souhaite voir débarquer les deux renforts qu'il a réclamés, il va devoir sacrifier trois joueurs. Ce qu'il a accepté. Voici les noms.

Zapping But! Football Club Bordeaux : le calendrier complet de la saison 2020-2021

A Bordeaux, le mercato hivernal ressemblera grandement à celui de l'été (et de l'automne) dernier : il faudra d'abord vendre avant, éventuellement de recruter. Jean-Louis Gasset a bien le compris le message. Selon L'Equipe, l'entraîneur des Girondins, qui souhaite voir débarquer deux renforts, a accepté de sacrifier trois joueurs pour financer ses achats.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DES GIRONDINS DE BORDEAUX

Baysse, prolongation officialisée la semaine prochaine ?

« La problématique était la même lors du dernier mercato et le recrutement d’Hatem Ben Arfa, le 7 octobre, a montré qu’une bonne surprise pouvait toujours arriver. A priori, ce ne sera pas le cas cet hiver : si Bordeaux ne parvient pas à alléger sa masse salariale, il n’y aura ni milieu défensif ni attaquant capable de prendre la profondeur, les deux besoins identifiés par son entraîneur, Jean-Louis Gasset. »

« La priorité consiste à trouver des solutions de sortie pour Nicolas de Préville, Vukasin Jovanovic et Edson Mexer. Bordeaux est prêt à des concessions pour faire l’économie de leur salaire, y compris à laisser partir libre les deux premiers six mois avant la fin de leur contrat. A contrario, des négociations ont été entamées pour prolonger deux autres « 2021 », Pablo et Paul Baysse. Concernant le Brésilien (29 ans), ses dirigeants s’attendent à ce qu’il reste à l’écoute du marché, au moins jusqu’à fin janvier. Pour Baysse (32 ans), un contrat de deux ans lui a été proposé (avec une autre année en option). Bordeaux espère finaliser les discussions assez vite, dans le courant de la semaine prochaine si possible. »