Girondins – Mercato : le clan Ben Arfa évoque l'avenir et calme la polémique Koscielny
Hatem Ben ArfaCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
DECLARATIONS

Girondins – Mercato : le clan Ben Arfa évoque l'avenir et calme la polémique Koscielny

Critiqué pour ses performances, ses privilèges aux Girondins, sermonné par Laurent Koscielny, Hatem Ben Arfa reste muet. Son entourage calme le jeu.

Zapping But! Football Club Bordeaux : les transferts les plus chers de l'histoire

S'il avait réussi ses débuts avec les Girondins de Bordeaux, Hatem Ben Arfa (33 ans) connait aujourd'hui un vrai trou d'air dans sa saison. Blessé en début d'année, moins performant depuis, l'ex-international tricolore suscite des jalousies dans le vestiaire. « HBA » a également eu droit aux remontrances publiques de Laurent Koscielny, avec qui il s'est pris le bec à l'entraînement.

Forcément, à quelques mois de la fin de son contrat, Hatem Ben Arfa peut légitimement se poser des questions sur la suite à donner à sa carrière : lever son année optionnelle en Gironde ou repartir sur un nouveau projet. Contrairement à ses passages à l'OL, à l'OM, au PSG ou au Stade Rennais, Ben Arfa n'a pas encore sifflé de lui-même la fin de l'avenir.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DES GIRONDINS DE BORDEAUX

« Lui, il voudrait rester à Bordeaux car il s'y sent bien »

Dans 20 Minutes, l'un de ses proches est sorti du silence, reconnaissant le flou autour de la situation : « Les critiques lui passent complètement au-dessus de la tête. Il s'agit d'une nouvelle campagne de démolition (…) Lui, il voudrait rester à Bordeaux car il s’y sent bien. Après aujourd’hui on ne sait pas trop où va le club, on ne sait pas quelle est sa position vis-à-vis de lui, il n’y a pas de visibilité et dans le même temps, les clubs reviennent de plus en plus vers nous après ses très bons premiers mois aux Girondins ».

Quant aux mots très durs de Koscielny, ne comptez pas sur l'entourage de Ben Arfa pour alimenter la polémique : « On sait très bien comment ça fonctionne, qui parle. Il y a toujours de la jalousie et c’est tellement plus facile de tout lui remettre sur le dos mais bon, il a maintenant de la bouteille sur ça. Pour Hatem, c’est même plutôt sein justement, il l’a bien pris sur le moment. Tant qu’il y a du respect, il n’y a pas de problème ».