Girondins - Mercato : un buteur pisté par l'OM veut revenir, même en L2 !Lancer le diaporama
Ligue 1 : les joueurs en fin de contrat en 2021
+18
Diego RolanCredit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Raphaël Nouet
MOTIVATION

Girondins - Mercato : un buteur pisté par l'OM veut revenir, même en L2 !

Girondin de 2013 à 2017, l'attaquant uruguayen Diego Rolan (28 ans), qui évolue actuellement au Mexique, aimerait revenir en France et si possible à Bordeaux, même en L2 !

Zapping But! Football Club Bordeaux : les stats de la saison 2020-2021 d'Hatem Ben Arfa

En cette période où rien ne va pour les Girondins de Bordeaux, où les mauvais résultats s'accumulent, où les supporters sont en guerre avec la direction, où King Street annonce un recrutement au rabais, il est bon de pouvoir compter sur des soutiens. Et Diego Rolan en est visiblement un. Lors du Talk Show du site WebGirondins, l'attaquant uruguayen de 28 ans, qui joue actuellement au Mexique, a expliqué vouloir rentrer en France, et si possible au FCGB, même en Ligue 2 !

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DES GIRONDINS DE BORDEAUX

"Je suis prêt à baisser mon salaire pour venir"

"J’ai envie de revenir en France, parce que je n'ai que des bons souvenirs. C’est un championnat où je me sentais bien au final. Je me suis bien adapté. Ma meilleure saison, c'est ici, en 2014-15 (ndlr : 15 buts cette saison). C'est un championnat que j'aime bien. Donc oui, pourquoi pas revenir en France, si c’est à Bordeaux tant mieux, sinon ça sera un autre club. Je ne vais pas te mentir, j’ai envie de revenir à Bordeaux, de vivre de belles choses avec les supporters, car c’est un club que j’aime. Mais c’est un club qui a beaucoup changé, d'entraîneur, de propriétaires, alors je ne sais pas comment y retourner."

"Quand ça ne marche pas “en haut”, on le sent dans l’équipe. Les joueurs se sentent un peu délaissés. C’est compliqué, car un club c’est un tout, c’est le président, le staff et tous ceux qui travaillent pour le club. Sur le terrain, c'est nous qui devons montrer. Si cela ne marche pas dans l’entourage des joueurs, c’est difficile. Donc, il faut mettre les joueurs dans la meilleure des situations. Mais si, en haut, ca ne marche pas, les joueurs vont répondre de la même façon. Clairement, je veux venir. Même en Deuxième division, je veux revenir au club, je ne me pose même pas la question. Je suis prêt à baisser mon salaire pour venir. Je dis oui."

Albums Photos