Girondins – OGC Nice (0-0) : Gasset s'agace de la pauvreté offensive et espère une fin de Mercato active !
Jean-Louis GassetCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
REACTION A CHAUD

Girondins – OGC Nice (0-0) : Gasset s'agace de la pauvreté offensive et espère une fin de Mercato active !

Conscient de la faiblesse offensive de ses Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Gasset espère que ses dirigeants sauront faire ce qu'il faut cette semaine au Mercato.

Ce dimanche face à Nice, les Girondins de Bordeaux ont battu un triste record, devenant la première équipe de l'histoire de Ligue 1 à commencer sa saison à domicile par trois 0-0. Un résultat qui ne convient bien évidemment pas à Jean-Louis Gasset qui s'est exprimé après le match.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DES GIRONDINS DE BORDEAUX

« En une semaine, on peut recruter trois ou quatre joueurs, ou pas... »

« On aurait pu le gagner (…) On a eu trois, quatre situations de contres et en deuxième mi-temps pareil. En football il faut au minimum cadrer pour gagner. À Lens (1-2), j'espère que l'on avait touché le fond. Quand on avait émis la thèse de l'accident, je pense que c'était un accident. Là on a joué, on a bien défendu, on a été solide, on a respecté le plan de jeu que l'on avait. Je savais que le plus difficile serait l'animation offensive. Il aurait fallu un peu plus de justesse, soit dans la passe, soit dans la finition. Quand on joue faux, je m'énerve des fois », a-t-il pesté.

Et Gasset espère une fin de marché animée pour redresser la barre : « Cette semaine, ça va bouger, j'espère dans le bon sens. C'est la dernière ligne du mercato dans les deux sens. Tout est possible. En une semaine, on peut recruter trois ou quatre joueurs, ou pas... Tous les entraîneurs sont à la même enseigne, on ne sait pas ce qui va se passer. On va attendre ».