ASSE - EXCLU BUT! : un expert d’Arsenal décrypte le malaise Saliba (1/3)
William Saliba (ex ASSE)Credit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
SPÉCIALISTE

ASSE - EXCLU BUT! : un expert d’Arsenal décrypte le malaise Saliba (1/3)

Quentin Marquilly, rédacteur principal de la communauté sur le site référent Gunners.fr, a accepté de décrypter pour But! le malaise autour de William Saliba (19 ans) à Arsenal. Première partie.

Quelle est la vision, côté Arsenal, de William Saliba ? 

Quentin Marquilly : William Saliba est un jeune qu'il faut façonner. Il est arrivé sous Unai Emery et il a été décidé de l'envoyer en prêt à Saint-Etienne pour qu'il puisse continuer son développement dans un cadre qui lui était familier, mais également pour faciliter les négociations avec l'ASSE. Le changement d'entraîneur peut soulever la question : est-ce que Saliba fait partie des plans d'Arteta ? La question, quand on connaît le talent et le style de jeu de Saliba, pour moi elle n'a même pas le mérite de se poser. Saliba représente l'un des plus gros cracks français et mondiaux au poste de défenseur central, un poste qui souvent demande pas mal d'expérience. Arteta doit le savoir et je pense que le mot d'ordre est de prendre son temps avec ce genre de jeune. Il est bien trop tôt pour dire qu'il est une erreur de casting car il n'a pas joué la moindre minute sous notre maillot en match officiel et qu'il aura très certainement sa chance (et nul doute qu'il saura la saisir) un jour ou l'autre. 

Toutefois, sa gestion soulève pas mal de questions. La vision du club semble être à long terme avec le joueur, et cela agace les supporters qui eux veulent des solutions à court terme, surtout à un poste où la concurrence n'est pas fiable à 100%. Toutefois, sa gestion durant le mercato a été relativement mauvaise. Je pense tout de même qu'Arteta le tient en bonne estime. Les derniers échos le concernant disent tout de même qu'on lui reproche son manque de réactivité et de vitesse, notamment dans les prises de décisions, ce qui semble un peu bizarre quand on voit à quel point il a été à l'aise dans ces domaines à Saint-Etienne. Toutefois, ça semble être le cas à l'entraînement donc, et même en match où il n'a pas semblé plus à l'aise que cela avec les U23 d'après certains blogueurs qui suivent de près les jeunes. D'un point de vue communication officielle, Arteta l'a dit à demi-mots : le joueur n'est pas prêt. Il insiste beaucoup sur le « à l'avenir » quand il parle de lui.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE l'ASSE

Ne serait-il pas au centre d'une "guerre" entre Mikel Arteta et sa direction ?

QM : Je ne pense pas qu'il y ait de guerre entre Mikel Arteta et sa direction. Il gère le sportif depuis peu (et donc le recrutement et le plan sportif) en étroite collaboration avec Edu Gaspar, le directeur technique du côté d'Arsenal. En ce qui concerne les prêts, Arsenal a nommé un loan manager qui cherche à analyser les meilleures opportunités pour chacun des joueurs amenés à être en prêt. Arteta a réussi à imposer sa vision des choses partout à Arsenal depuis son arrivée. Et la vision sportive, il a une emprise encore plus importante sur elle depuis le licenciement de Raul Sanllehi. Certes, Saliba a été scouté par des personnes qui ne sont plus au club actuellement, recruté sous Unai Emery et représente tout de même un énorme investissement pour un jeune de cet âge. Mais je pense que tout le monde est sur la même longueur d'onde le concernant au sein du club : Saliba représente le futur, mais il reste un joueur très jeune, qui a encore beaucoup à apprendre, qui atterrit à Arsenal avec une trentaine de matchs professionnels dans les jambes, qui a conscience lui même qu'il va devoir hausser son niveau de jeu pour s'adapter etc. Je pense qu'on veut lui laisser du temps avant tout, chose que nous supporters on ne parvient pas toujours à prendre en compte car on vit plus dans la culture de l'instant, nous voulons des résultats immédiats, nous pensons tous que Saliba de par son talent et ses qualités intrinsèques pourrait tout de suite avoir un impact positif sur notre défense.  

 

Quelle est la concurrence en défense centrale ?

QM : La concurrence est plus quantitative que qualitative. Que l'on joue en 3-4-3 ou en 4-3-3, je pense que William est amené à jouer axe droit. On ne parlera donc pas là de Kieran Tierney (qui joue latéral/piston gauche ou plus récemment axe gauche dans la défense à trois). Gabriel qui est arrivé cet été joue lui également plutôt à gauche étant donné qu'il est gaucher (et il donne déjà grosse satisfaction). Pablo Mari, que l'on n'a très peu vu depuis son arrivée en janvier parce qu'il a quasiment été toujours blessé (deux apparitions moyennes pour lui) ne semble pas être l'assurance tout risque et joue de toute façon lui aussi plutôt axe gauche car gaucher également. Kolasinac a dépanné également à ce poste, et y a été médiocre. Pour ce qui est donc du poste d'axe droit, il nous reste cinq possibilités : David Luiz, Shkodran Mustafi, Rob Holding, Calum Chambers et Sokratis. Sokratis n'est pas une concurrence en soi car il ne fait absolument pas partie des plans d'Arteta. Le club a essayé de lui trouver un point de chute durant tout le mercato, sans réussite. Résultat le Grec ne sera même pas inscrit sur les listes en Europa League et en PL, il ne jouera donc pas (un peu comme Özil). Mustafi était bien revenu sous Arteta malgré quelques trous d'air et erreurs par moments. Arteta a de nombreuses fois loué son comportement, son côté à ne rien lâcher, mais l'Allemand a de bien trop grosses carences pour être une solution viable aussi bien à court que long terme. Le club a également cherché à s'en débarrasser, sans réussite. Rob Holding devait lui partir en prêt du côté de Newcastle mais Arteta a exigé in extremis qu'il reste avant la reprise de la PL parce que Mustafi était out encore pour quelques semaines (il vient seulement de revenir) et David Luiz avait un problème à la nuque (sans oublier que Mari était out encore pour quelques semaines, Gabriel pas encore intégré etc). 

En ce qui concerne l'Anglais, il reste jeune, il était vu comme un crack lorsqu'on l'a recruté à Bolton, mais il n'aura jamais véritablement percé. La seule fois où il a véritablement enchaîné, c'est durant 4-5 mois au début de l'ère Emery, et pour le coup, il était vraiment bon, notamment à la relance. Il s'est fait les croisés et a mis énormément de temps à revenir... à un niveau très médiocre. Son point fort qu'était la relance a complètement disparu. Il n'est absolument plus sûr balle au pied, beaucoup moins mobile et globalement trop faible dans tous les domaines. A terme, je ne lui vois clairement pas une place dans le projet d'Arteta. Ce sera peut-être plus le cas de Chambers qui est un poil plus vieux, mais qui lui donnait satisfaction le peu qu'on l'a vu la saison dernière. Bien plus solide défensivement, plus à l'aise à la relance (ça aide d'avoir joué 6 en PL une saison dans une équipe de Fulham à la rue et d'être le seul bon joueur de l'équipe) et plus complet dans l'ensemble, mais lui aussi s'est fait les croisés en décembre dernier contre Chelsea (à l'arrivée d'Arteta quoi) et on attend toujours son retour... Le dernier c'est David Luiz qui est vu comme un taulier du vestiaire par Arteta et par tout le monde je pense. Alors pour ce qui est de son niveau, ce n'est pas une concurrence en soi sérieuse pour Saliba. Le Brésilien est plutôt à la rue défensivement, souvent en retard dans ses interventions, il concède beaucoup de pénalty et prend des cartons rouges, et puis il est pas mal error prone comme Mustafi. Toutefois, il ne faut pas minimiser son impact au sein du vestiaire. Il est vu comme le grand frère par absolument tous les jeunes qui le remercient pour ses conseils et son statut, il est un élément essentiel pour l'intégration des recrues également. Enfin bref, pas super rassurant et intéressant sur le terrain, mais indéboulonnable dans le groupe.