ASSE, FC Nantes – EXCLU Mercato : Lakhdar Belloumi voit loin pour son fils
Lakhdar Belloumi, légende de l'EN d'Algérie (ici au Mondial 1982).Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
PRESENTATION

ASSE, FC Nantes – EXCLU Mercato : Lakhdar Belloumi voit loin pour son fils

Contacté ce mardi, la légende algérienne Lakhdar Belloumi nous présente son jeune fils Bachir (MC Oran, 18 ans), cible du FC Nantes et de l'ASSE.

Zapping But! Football Club Diego Maradona : le monde du football rend hommage à El Pibe de Oro

Mohamed Bachir Belloumi (MC Oran, 18 ans) commence à faire parler de lui en Algérie. Fils de la légende Lakhdar Belloumi, le jeune ailier a fait des débuts remarqués en première division dans son pays (8 apparitions, 2 buts, 1 passe décisive).

International algérien U20, Bachir Belloumi pourrait bien avoir prochainement un avenir en Ligue 1. En effet, des clubs comme l'ASSE, le FC Nantes, le FC Lorient ou encore le RC Strasbourg s'intéressent à ce jeune dribbleur à peine majeur.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

Lakhdar Belloumi : « Il peut devenir un grand joueur »

Ballon d'Or africain 1981 et ex sélectionneur algérien, Belloumi père nous parle de son fils : « Dès l'âge de 16 ans, il jouait dans l'équipe de ma ville natale Mascara. Pendant deux ans, il a joué là-bas avec les seniors puis en début de saison, il a rejoint Mouloudia d'Oran où il a pu débuter cette saison en première division et marquer ses premiers buts. Cette année, il s'est aussi montré avec l'équipe nationale U20 lors de la Coupe Arabe. Après ça, on a commencé à parler de lui. Vous savez, ce n'est pas facile pour moi de parler de lui. Joueur, j'avais aussi du mal à parler de moi. En tout cas, le père que je suis pense qu'il a une technique extraordinaire. Vous avez vu son but avec la sélection ? Il peut devenir un grand joueur. Il fait partie de la génération qui monte en Algérie ».

Avec beaucoup de pudeur, Lakhdar Belloumi ne veut pas s'immiscer dans les choix de carrière de son fils : « Est-il prêt pour partir dès aujourd'hui en Europe ? Bien sûr. Il a beaucoup de qualité. Le fait qu'il joue déjà en senior et en première division algérienne, c'est une fierté. Vous me parlez de certains clubs, il y a effectivement des intérêts mais je ne peux pas donner les noms. D'abord parce que cela ne se fait pas. Mais aussi parce que Bachir a un manager et je lui fais confiance pour s'occuper de sa carrière ».