ASSE, FC Nantes – INFO BUT! Mercato : le contact a bien été établi avec Aboubakar
Vincent AboubakarCredit Photo - Icon Sport
par La rédaction
CONFIDENTIEL

ASSE, FC Nantes – INFO BUT! Mercato : le contact a bien été établi avec Aboubakar

Selon nos informations, l'ASSE et le FC Nantes ont bel et bien pris des renseignements pour Vincent Aboubakar (FC Porto). Le dossier n'est toutefois pas simple...

Ces dernières années, le retour de Vincent Aboubakar (FC Porto, 28 ans) en Ligue 1 a agité les gazettes de Mercato. Cet été, le nom de l'attaquant camerounais a une nouvelle fois été cité à l'AS Saint-Etienne et au FC Nantes. Selon nos informations, l'intérêt est bel et bien concret.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

L'appel de Christian Gourcuff

Dans le Forez, l'ancien Lorientais et Valenciennois est bien dans le viseur de Claude Puel, lequel ne désespère pas de faire venir un latéral gauche et un buteur dès lors que son plan dégraissage aura avancé. Un contact a même été établi avec le joueur pour s'enquérir de la situation. Au FC Nantes, l'idée semble surtout de Christian Gourcuff, qui a appelé directement son ancien protégé pour prendre le poul du dossier. Une initiative pour l'heure pas suivie par les décideurs nantais, lesquels se sont lancés sur d'autres profils plus jeunes (Lincoln, Joao Pedro...).

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

La tentation turque

En rupture de banc au FC Porto, Vincent Aboubakar a amorcé des discussions pour rompre son contrat. Pour l'heure, l'accord est toutefois difficile à trouver avec les Dragons. Pas forcément fermé à un retour en France, le natif de Yaoundé plait aussi en Turquie.

Besiktas, où il avait brillé lors de la saison 2016-17 (19 buts) pense à lui. Tout comme Fenerbahçe. Deux clubs en difficulté financière et dans l'incapacité de faire de gros transferts mais qui sont à l'affût de bonnes opportunités sur des joueurs libres. Toujours selon nos informations, Vincent Aboubakar n'est pas insensible aux intérêts stambouliotes, notamment du fait des salaires proposés et du régime fiscal très avantageux en Turquie.

Laurent HESS, avec Alexandre CORBOZ