FC Nantes – Mercato : qui es-tu, Fredrik Gulbrandsen (Basaksehir) ?
Fredrik GuldbrandsenCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
PORTRAIT

FC Nantes – Mercato : qui es-tu, Fredrik Gulbrandsen (Basaksehir) ?

Cible offensive du FC Nantes, Fredrik Gulbrandsen (Basaksehir, 28 ans) n'a pas franchement eu une carrière linéraire jusqu'à aujourd'hui. Présentation.

Comme rapporté par 20 Minutes lundi, le FC Nantes s'intéresse de près à la situation de Fredrik Gulbrandsen (Basaksehir, 28 ans), un attaquant international norvégien inconnu du grand public mais sous contrat avec le champion de Turquie. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'attaquant scandinave pisté par le FC Nantes a connu un parcours très surprenant.

Lancé dès ses 16 ans (16 ans, 7 mois et 28 jours) par son club formateur de Lillestrom, international dans toutes les catégories de jeunes depuis les U15 (29 capes), Fredrik Gulbrandsen était promis à faire carrière. D'abord prêté quelques mois dans le modeste club du FK Lyon, l'intéressé n'a toutefois explosé qu'à compter de 2013 suite à son départ à Molde.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Demi-finaliste de la Ligue Europa face à l'OM

En trois saisons entrecoupée en 2015 d'une rupture des ligaments croisés, il dispute 56 matches, inscrit 23 buts et délivre 5 passes décisives. Des stats qui lui valent d'être repéré par les scouts du Red Bull Salzbourg et recruté pour 800 000€. En Autriche, le Norvégien met un petit peu de temps à s'imposer d'abord barré par l'israélien Munas Dabbur et le capitaine Jonathan Soriano. Ce n'est qu'après le départ du buteur espagnol en Chine et suite à son prêt dans le club satellite des New York Red Bulls (mars – juin 2017, 12 matches) qu'il s'impose réellement à Salzbourg.

Sur l'exercice 2017-18, ponctué d'un titre de champion et d'une demi-finale de Ligue Europa face à l'Olympique de Marseille, Fredrik Gulbrandsen réalise sa meilleure saison : 55 apparitions toutes compétitions confondues, 18 buts, 9 passes décisives. Il confirme la saison suivante (35 matches, 12 buts, 8 passes décisives) malgré une préparation tronquée par les blessures (claque tendineux) avant de partir libre en Turquie. A l'Istanbul Basaksehir, son club actuel.

En Turquie, il a toujours du crédit

Pour Gokmen Bulent, journaliste pour le quotidien Vatan, il ne faut surtout pas se tromper sur le profil de Fredrik Gulbransen : l'international norvégien (3 capes) n'est pas un pur avant-centre. « C'est plutôt un joueur qui peut évoluer derrière l'avant-centre ou au poste d'ailier. C'est d'ailleurs dans ce registre qu'il a plus souvent été utilisé à Basaksehir dans un système à trois attaquants ». Si son ultime saison en Turquie s'est conclue sur des statistiques très mitigées (3 buts seulement en 33 apparitions TTC), il faut également se méfier des chiffres.

« Ce n'est pas parce qu'il n'a pas beaucoup joué qu'il a été moyen, nous reprend notre confrère. L'an dernier, Basaksehir a quand même fini champion de Turquie. En pointe, il était souvent barré par Enzo Crivelli et Demba Ba mais il sortait du banc quasiment tous les matches et ici personne n'a oublié que c'est lui qui a inscrit l'unique but de la victoire sur la pelouse de Galatasaray. C'est quelque chose qui compte en Turquie ».

Disponible pour 3 à 4 M€ cet été ?

Apprécié donc mais pas intransférable du tout du côté de Basaksehir. « Ici, la rumeur nantaise nous surprend un peu. Il a encore deux ans de contrat (2022) et ce n'est pas un joueur qu'on disait sur le départ », poursuit Gokmen Bulent : « Comme tous les joueurs en Turquie, si une offre tombe, la porte s'ouvrira. Comme Gulbrandsen est arrivé libre à Basaksehir, je pense qu'il suffira de 3 ou 4 M€ pour que le club le laisse partir ». Le FC Nantes sait donc ce qu'il a à faire...