Juventus : Cristiano Ronaldo bouc émissaire de l'élimination contre Porto, un cadre sacrifié ?
Cristiano RonaldoCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CRISE SPORTIVE

Juventus : Cristiano Ronaldo bouc émissaire de l'élimination contre Porto, un cadre sacrifié ?

La Juventus de Turin sortie prématurément de la Ligue des Champions par le FC Porto, l'Italie cherche des coupables. Cristiano Ronaldo est directement visée.

Zapping But! Football Club Juventus : les transferts les plus chers de l'histoire

Avant l'élimination de Lionel Messi hier, Cristiano Ronaldo avait déjà quitté la scène européenne mardi soir suite à la sortie de piste de la Juventus de Turin, éliminée au but à l'extérieur par le FC Porto (1-2, 3-2). Pour la première fois depuis 2005, aucun des deux monstres du football mondial du XXIe siècle ne sera au rendez-vous des quarts de finale. Marque d'un vrai changement d'ère.

En Italie, la patience à l'égard de la recrue la plus chère de l'histoire de la Juve n'existe plus. Si les éliminations de la Vieille dame en 2019 et 2020 face à l'Ajax et l'OL avaient été mis sur la tête de Massimiliano Allegri puis Maurizio Sarri, celle de 2021 n'a pas pour bouc émissaire l'entraîneur Andrea Pirlo.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE LA JUVENTUS DE TURIN

Fabio Capello tape sur CR7

Comme le rapporte L'Equipe, Cristiano Ronaldo cristallise aujourd'hui tous les reproches des supporters. Coupable de ne pas avoir marqué en phase finale de la Ligue des Champions, le quintuple Ballon d'Or se fait démonter suite à son attitude sur le coup-franc égalisateur de Sergio Oliveira. Coup franc où il se retourne et laisse passer le cuir.

Consultant pour Sky Italia, Fabio Capello a d'ailleurs tapé sur CR7 parlant d'une « erreur impardonnable » de la star de la Juve. Autre reproche formulé à l'encontre de Cristiano : celui de trop peser sur les finances du club (31 M€ par an en salaire).

Paratici poussé vers la sortie ?

D'après le quotidien sportif, cette nouvelle contre-performance de la Juventus pourrait faire une victime... Et pas forcément celle qu'on croit. Cristiano Ronaldo disposant encore d'un an de contrat, c'est le directeur général turinois Fabio Paratici, l'homme qui a négocié la venue de CR7, qui pourrait être la soupape pour calmer les fans du club champion d'Italie en titre.