Juventus : Cristiano Ronaldo pête les plombs avec le Portugal et se justifie sur Instagram
Cristiano RonaldoCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
COUP DE SANG

Juventus : Cristiano Ronaldo pête les plombs avec le Portugal et se justifie sur Instagram

Privé de son 104e but en sélection par une erreur arbitrale, Cristiano Ronaldo (36 ans) ne l'a pas supporté hier lors de Serbie – Portugal (2-2).

Zapping But! Football Club Juventus : les 10 plus grosses ventes des Bianconeri

Samedi soir, le Portugal de Cristiano Ronaldo a été freiné en Serbie (2-2) dans la course à la Coupe du Monde 2022. Si la Seleçcao avait pourtant fait le plus dur avant la pause en prenant un avantage de deux buts par Diogo Jota (11e et 36e), les Serbes se sont finalement accrochés au retour du vestiaire pour obtenir le partage des points. Au cœur d'une soirée compliquée pour lui, CR7 a, de son côté, pété les plombs, ne supportant pas une injustice.

Agacé par la décision de l'arbitre Danny Desmond Makkelie de lui refuser un but valable dans les arrêts de jeu (90e+4), Cristiano Ronaldo a d'abord pêté les plombs, récoltant un carton jaune avant de jeter son brassard et de rentrer directement au vestiaire énervé sans attendre le coup de sifflet final.

Son coup de sang s'est poursuivi sur Instagram

La cause du litige ? Un ballon qui a totalement franchi la ligne mais dégagé en catastrophe par le strasbourgeois Stefan Mitrovic juste derrière celle-ci. L'arbitre n'a pas vu le cuir rentrer dans le but dans un match où, malheureusement pour la star de la Juventus, il n'y avait pas possibilité de faire appel à la VAR.

Sur les réseaux sociaux, à l'issue de la rencontre, Cristiano Ronaldo n'était pas encore redescendu, publiant une charge contre l'arbitre batave : « Etre capitaine de la Selecçao du Portugal est une des plus grandes fiertés et un privilège de ma vie. Je donne toujours et je donnerai tout pour mon pays, cela ne changera jamais. Il y a des moments difficiles à gérer, en particulier quand on a le sentiment qu'une nation entière est lésée. Relevons la tête et faisons face au prochain défi désormais ».