Juventus - La Spezia (3-0) : un but pour fêter un joli total pour Cristiano Ronaldo
Cristiano RonaldoCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
COMME D'HAB'

Juventus - La Spezia (3-0) : un but pour fêter un joli total pour Cristiano Ronaldo

Titulaire ce soir contre La Spezia, Cristiano Ronaldo disputait le 600e match de championnat de sa carrière. L’attaquant de la Juventus Turin a fêté cet événement par un but.

Zapping But! Football Club Ronaldo - Messi : le duel en chiffres

Trois jours après un très décevant match nul sur la pelouse du Hellas Vérone (1-1), la Juventus Turin remettait le couvert ce soir à domicile contre La Spezia. Les Bianconeri, relégués à dix points du leader interiste (avec un match en moins), ne pouvaient pas se permettre de perdre encore du terrain. Malgré une opposition ayant bien défendu pendant une heure, ils ont fait le travail, s’imposant 3-0 grâce à Alvaro Morata (62e), Federico Chiesa (71e) et Cristiano Ronaldo (89e). Un succès tranquille pendant lequel l'astre portugais a été frustré pendant la quasi totalité de la partie.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE LA JUVENTUS TURIN

Son entente avec Morata est toujours aussi incertaine

C'est que ce soir n'était pas un jour comme les autre pour le Portugais : il s’agissait de son 600e match en championnat : 27 en Liga avec le Sporting Portugal, 196 en Premier League avec Manchester United, 292 en Liga avec le Real Madrid et 85 en Serie A avec la Juventus Turin. Pendant toute la partie, il a beaucoup tenté, a longtemps raté et s'en est trouvé d'autant plus énervé. A mesure que les minutes défilaient, ses gestes d'humeur augmentaient.

A la 37e, il a tenté une frappe enroulée du droit qui a échoué sur le poteau opposé du gardien de La Spezia. 67e : tentative de dribble avorté dans la surface. 69e : frappe contrée dans la surface suite à un bon ballon de Morata, juste avant le but de 2-0 de Chiesa. 77e : coup franc de 25 mètres tiré au-dessus du mur que le gardien a détourné. Et puis, à la 89e, la délivrance : sur une contre-attaque à trois contre un, il a été lancé dans la profondeur à 30 mètres et a marqué d'une frappe du gauche. Un but ayant quelque peu atténué la frustration. Mais on retiendra qu’une nouvelle fois, son association sur le front de l’attaque avec Alvaro Morata n’a pas été concluante. A l'heure du sprint final de la saison, Andrea Pirlo va devoir commencer à se poser les bonnes questions…