PSG – Mercato : un indice très inattendu relance l'avenir de Cristiano Ronaldo
Cristiano RonaldoCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
MISE AU POINT

PSG – Mercato : un indice très inattendu relance l'avenir de Cristiano Ronaldo

La Juventus de Turin laissera-t-elle filer Cristiano Ronaldo à l'été 2021 ? Le PSG et le Real Madrid sont à l'affût. Andrea Pirlo calme le jeu mais Ruud Van Nistelrooy a relancé le suspense.

Zapping But! Football Club Juventus : top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

Depuis l'élimination de la Juventus de Turin en Ligue des Champions, la rumeur d'un départ de Cristiano Ronaldo dès l'été 2021 a été réactivée. Certains médias italiens vont même jusqu'à affirmer que l'attaquant de 36 ans est un poids pour les finances de la « Vieille dame » et qu'il n'y a d'autres choix que de laisser filer le quintuple Ballon d'Or dès l'été 2021. Soit un an avant le terme de son contrat.

« Rien de planifié de tactique ou de stratégique »

Face à ce bruit de couloir persistant, et alors que les pistes PSG et Real Madrid commencent à fleurir, Andrea Pirlo s'est fendu d'une grosse mise au point samedi en conférence de presse, à la veille du match face à Benevento en Série A.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

Pirlo calme le jeu, Van Nistelrooy surgit !

« Cristiano Ronaldo a une autre année de contrat avec nous et nous sommes heureux qu'il joue encore avec nous. Nous n'avons rien planifié de tactique ou de stratégique, nous sommes en plein dans la saison. Nous voulons terminer le Championnat en cours à notre meilleur niveau. Ensuite, il a marqué beaucoup de buts cette année donc il n'y a pas de discussions à son sujet. Terminons d'abord cette saison », a fait savoir l'ancien milieu de terrain.

En parallèle, Ruud Van Nistelrooy a évoqué son passé tumultueux avec Cristiano Ronaldo du côté de Manchester United en s'excusant pour l'avoir quelque peu tourmenté. Don Balon ne peut s'empêcher de voir dans ce mea culpa un indice pour paver la voie d'un retour de CR7 chez les Red Devils.