Affaire Brandao : Agresser un arbitre, c’est seulement 3 mois avec sursis…

Vous le savez, et vous n’avez pas fini d’en entendre parler, l’attaquant du Sporting Club de Bastia, Brandao, a aujourd’hui été condamné à un mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Paris. En cause, son geste, certes inexcusable, contre le milieu de terrain du Paris Saint-Germain, Thiago Motta. Hasard, ou coïncidence, le quotidien Sud-Ouest nous informe ce matin-même qu’un autre jugement est tombé. Pas de footballeur professionnel, cette fois. Ni de Brandao, ni de Thiago Motta. Juste, et c’est déjà beaucoup, le tribunal correctionnel de Périgueux qui a condamné un joueur amateur (évoluant à Périgueux) à trois mois de prison avec sursis, 150 heures de travail d’intérêt général à effectuer en 18 mois et 200 euros d’amende pour outrage.

Pour quelle raison ? Il avait roué de coups un arbitre en plein match de D2 de district. On sait donc, mais on s’en doutait…, qu’une affaire ô combien médiatique n’est pas jugée de la même manière qu’un délit commis loin des caméras.

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008