Affaire de la sextape : Nicolas Sarkozy recadre Manuel Valls

L’affaire de la sextape impliquant Karim Benzema et Mathieu Valbuena semble s’être déplacée sur le terrain politique. 

Karim Benzema sortira du silence ce mercredi soir lors du JT de 20 heures de TF1 mais il crée déjà la polémique autour de lui. En réponse à la déclaration du Premier ministre, Manuel Valls, qui avait estimé à propos de Karim Benzema qu’un « grand sportif doit être exemplaire. S’il ne l’est pas, il n’a pas sa place en équipe de France », Nicolas Sarkozy a en effet déclaré ce matin « Je ne suis pas sélectionneur de l’équipe de France, Monsieur Valls non plus. Je n’aime pas ces gens qui donnent des leçons d’exemplarité, a pesté l’ancien président de la République sur les ondes d’Europe 1. Cette actualité est épouvantable. On accuse, on dénonce, on démolit, on reproche. C’est le contraire de ce que devrait être une démocratie apaisée ». Nul doute que ce dialogue par médias interposés ne devrait pas en resté là.