par Bastien Aubert
BOOM

ASSE, FC Nantes, OM, OL, PSG : le LOSC en détonateur de la bombe Mediapro ?

Un salarié notable du LOSC serait à l’origine du rapprochement entre la LFP et Mediapro pour l’obtention des droits TV en 2018.

Mediapro a réalisé le casse du siècle. C’est le message lancé par L’Équipe dans son édition du jour, marquée par une couverture où l’on peut distinguer Jaume Roures en leader de la la série espagnole à succès « La casa de papel. » Le départ soudain du diffuseur censé opérer jusqu’en 2024 pèse déjà dans les coulisses des clubs de L1, inquiets quant à leur pérennité.

« On espère simplement que la meilleure solution sera trouvée pour préserver les intérêts de chacun et, en premier lieu, qu'il n'y ait pas de clubs en difficulté dans un avenir très proche », a résumé Julien Stéphan. Le coach du Stade Rennais ne croit pas si bien dire. Si Canal+ redevient le diffuseur des matches du championnat, une offre globale autour de 590 M€, plus environ 100 M€ de bonus et un geste pour les clubs sous forme d’avance, serait dans les cartons.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU LOSC

Ingla a présenté les hommes de Mediapro à la Ligue !

Si un accord était trouvé à ce niveau-là, L’Équipe précise que les revenus de la L1 seraient presque divisés par deux par rapport au montant obtenu à l’issue de l’appel d’offres de mai 2018, soit 1,167 milliard d’euros par an ! Dans son édition du jour, le quotidien sportif ajoute que ce fiasco n’en serait pas arrivé là si le directeur général du LOSC Marc Ingla n’avait pas présenté les Espagnols de Mediapro à la Ligue en pleine période d’appel d’offres. Amazon, Google et Facebook étaient aussi démarchés, sans réussite.