ASSE, FC Nantes, PSG, OM : cinq mesures d'urgence réclamées à l'Etat pour surmonter le Covid et Mediapro
Jean-Michel AulasCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
SAUVETAGE

ASSE, FC Nantes, PSG, OM : cinq mesures d'urgence réclamées à l'Etat pour surmonter le Covid et Mediapro

Alors que football français n'est pas encore sorti d'une situation économique difficile, les clubs vont essayer d'obtenir l'aide de l'Etat.

Zapping But! Football Club Ligue des Champions : le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

Maintenant que la question des droits télé de la Ligue 1 et la Ligue 2 est réglée, au moins jusqu'au terme de la saison, les clubs professionnels s'attaquent aux autres problèmes amenés par la crise sanitaire et le fiasco Mediapro qui a plombé les budgets des clubs.

Ce mardi matin, des représentants de la LFP dont Jean-Michel Aulas ou Loïc Féry vont rencontrer la ministre des Sports, le ministre de l'Economie et celui des PME pour tenter d'obtenir l'aide de l'Etat. Dans un contexte tendu puisqu'au plus fort du fiasco Mediapro, l'Etat n'avait pas tendu la main à la LFP, jugeant que celle-ci et les clubs avaient pris trop de risques au moment du choix du diffuseur.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'OL

L'Etat sera-t-il réceptif ?

Cela n'empêche donc pas ces clubs de demander un coup de main à l'Etat aujourd'hui, avec cinq mesures phares résumées par l'économiste Pierre Rondeau : un nouveau report du remboursement des Prêt Garanti par l'Etat, une exonération de la TVA, une taxe Buffet, cette saison, intégralement compensée et payée par l'Etat, un nouveau crédit d'impôt pour les sponsors et un rétablissement des droits à l'image individuels. Reste à voir si l'Etat sera réceptif à ces demandes.