ASSE, FC Nantes, PSG, OM, OL : coup de bluff de Canal+, Mediapro à la rescousse ?
Maxime Saada (Canal+)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
ÉCRAN NOIR ?

ASSE, FC Nantes, PSG, OM, OL : coup de bluff de Canal+, Mediapro à la rescousse ?

La bombe lâchée par Maxime Saada sur la position de Canal+ à propos des droits TV pourrait plonger le football français dans une crise profonde. À moins que Mediapro arrive en sauveur.

On attendait depuis quelque temps une position claire de Canal+ sur les droits télé suite au crash de Mediapro. Elle a eu lieu hier soir, avec une prise de parole de Maxime Saada pour le moins tranchée puisque la chaîne cryptée entend rendre ses lots et demande la LFP de lancer un nouvel appel d’offres.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

« Je précise que Vincent Labrune n'y est pour rien »

« Nous conserverons notre lot jusqu'au 5 février puisque nous avons payé jusqu'au 5 février. Il y a une perte de confiance entre Canal+ et les responsables du football français, s’est justifié Maxime Saada dans L’Équipe. Nous n'avons pas été traités correctement ces dernières années. Nous n'oublions ni le report des matchs par la LFP sans concertation lors du mouvement ‘gilets jaunes’, ni l'argent supplémentaire demandé pour décaler le coup d'envoi du match du dimanche soir de 15 minutes, et encore moins les réjouissances de nombreux présidents lorsque Canal+ est rentré bredouille de l'appel d'offres de 2018. Je précise que Vincent Labrune n'y est pour rien. Il est d'ailleurs probablement l'un des seuls à pouvoir restaurer la confiance. »

 

Ultime coup de pression de Canal+ ?

La peur de l’écran noir existe donc bel et bien à partir du 5 février puisque Mediapro n’est plus censé diffuser à l’antenne la Ligue 1 et la Ligue 2 à ce moment-là. À moins que... Si l'accord actuel avec Téléfoot ne va que jusqu'au 31 janvier, la LFP pourrait signer un avenant afin que cette solution temporaire se poursuive. « Téléfoot pourrait continuer d'opérer au-delà du 31 janvier », a d'ailleurs fait savoir une source proche du dossier auprès du Figaro. C'est plus flou pour les deux matchs diffusés par Canal+, avant tout parce que les intentions de Maxime Saada restent encore à confirmer. « Il n'est en effet pas impossible que son interview soit surtout un ultime coup de pression pour être un peu plus en position de force dans les négociations », laisse entendre RMC Sport. Le dossier des droits TV est donc encore très loin d’être terminé. 

 

Pour résumer

Mediapro pourrait agir en sauveur du football français après l'annonce radicale de Canal+ de retirer ses lots dès le 5 février auprès de la LFP.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert