ASSE, FC Nantes, PSG, OM, OL : Mediapro, une dernière vérité honteuse pour boucler 2020
Jaume Roures (Mediapro)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
ANTÉCÉDENT

ASSE, FC Nantes, PSG, OM, OL : Mediapro, une dernière vérité honteuse pour boucler 2020

Le fiasco Mediapro risque fort de mettre le football français à mal à partir de 2021. Pourtant, la Ligue était largement prévenue des risques encourus en traitant avec le groupe sino-espagnol.

Depuis quelques jours, il est acté que le feuilleton Mediapro touche à sa fin en France. S'il doit continuer à diffuser la Ligue 1 via sa chaîne Telefoot jusqu'à l'arrivée d'un nouveau diffuseur, le groupe sino-espagnol a officiellement rendu ses droits à la LFP qui doit désormais rattraper un fiasco retentissant.

Mediapro, qui s'est au moins assuré d'éviter des poursuites contre un chèque de 100 millions d'euros, sort par un trou de souris de son expérience en France. Si rien n’est vraiment mieux en Espagne, le fiasco a été évité en Italie. Nos voisins ont en effet été plus inspirés au moment de négocier leurs droits TV et se gargarisent même de l’échec rencontré par le diffuseur dans l’Hexagone.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'ASSE

« Vous jouez avec de l'argent que vous n'avez pas, ça ne sera pas vous »

« La ligue italienne et Sky boivent du petit lait. Je suis abasourdi qu'on ait donné le foot français à Mediapro, glisse à L’Équipe le journaliste Pierre Sled qui vit et travaille à Rome depuis quatre ans. Deux ans plus tôt, en Italie, Mediapro avait aussi gagné l'appel d'offres en proposant beaucoup plus que les autres. La ligue a dit : "Très bien, on va juste regarder si vous êtes solvable". Au bout de deux mois, elle a conclu : "Vous jouez avec de l'argent que vous n'avez pas, on ne veut pas aller dans le mur, ça ne sera pas vous". » En résumé, tout ce que n’a pas dit la LFP il y a deux ans.