ASSE, FC Nantes, PSG, OM, OL, Stade Rennais : vers une L1 à 18 clubs avec de nouveaux investisseurs ?
Vincent Labrune (LFP)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
OPTION QUI GROSSIT

ASSE, FC Nantes, PSG, OM, OL, Stade Rennais : vers une L1 à 18 clubs avec de nouveaux investisseurs ?

Vincent Labrune milite pour une Ligue 1 à 18 clubs, au lieu de 20 actuellement. Le nouveau patron de la LFP n’est pas le seul à pousser dans ce sens.

Vincent Labrune a plusieurs dossiers sur le feu. En pleine crise sanitaire et avec le non-paiement de la dernière échéance des droits télé (172 M€) par Mediapro en octobre, le nouveau patron de la LFP n’a même pas eu le temps de fêter sa crémaillère. Mieux, il envisage même déjà de passer la surmultipliée !

Selon L’Équipe, l’ancien président de l’OM est en effet très favorable à un retour à 18 clubs en L1 et, pourquoi pas, d’une extension de cette réduction à la L2 également. Le but du jeu ? Relancer la compétitivité en réduisant l’élite actuelle de deux unités, un souhait qui a toujours été poussé par les grands clubs qui voient la possibilité de se partager plus de ressources financières. « Ce passage pourrait aussi permettre de rassurer d’éventuels nouveaux investisseurs en leur donnant une plus grande visibilité », poursuit le quotidien sportif.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Une L1 à 18 clubs a bon nombre de partisans

Par ailleurs, le passage de 20 clubs à 18 en L1 enlèverait quatre journées par saison. Au passage, le championnat de France - à 18 clubs entre 1997 et 2002 - n’avait pas particulièrement renforcé sa compétitivité sur la scène continentale... mais cette initiative avait été concomitante avec le règne des Bleus sur le monde. Raison sans doute pour laquelle Noël Le Graët s’est déjà positionné pour un retour à 18 clubs en L1. Du côté des joueurs, Philippe Piat, le coprésident de l’UNFP, s’est déjà exprimé en faveur d’une L1 réduite. L’ECA (Association des clubs européens) pousse aussi les Français dans ce sens. Cela commence à faire beaucoup.