ASSE, FC Nantes, PSG, OM : une solution radicale émerge pour sortir du fiasco Mediapro – Canal Plus
Vincent LabruneCredit Photo - Icon Sport
par La rédaction
PROXIMITE

ASSE, FC Nantes, PSG, OM : une solution radicale émerge pour sortir du fiasco Mediapro – Canal Plus

Alors que le dossier des droits télé s'enlise plus que jamais, certains proposent une solution radicale pour sortir de ce bourbier.

Zapping But! Football Club Real Madrid, FC Barcelone : le top 10 des joueurs en fin de contrat en Liga

Plus les semaines passent, plus la situation des droits télé en Ligue 1 devient dangereuse. Après le fiasco Mediapro, qui a rendu ses droits après plusieurs impayés, Canal Plus semble refuser le costume de sauveur du football français, rendant à son tour ses droits tout en réclamant un nouvel appel d'offres pour diffuser la Ligue 1.

Une position facilement explicable par la position de force de la chaîne cryptée, mais qui place la Ligue 1 dans une situation très dangereuse pour l'avenir. Alors que quelques chaînes proposent désormais de diffuser la Ligue 1 en clair, la LFP se retrouve au pied du mur.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE LA LIGUE 1

Malleville appelle à faire mal aux diffuseurs

Un bras de fer qui en agace certains et notamment la grande voix des supporters de l'OM, René Malleville. Le célèbre supporter visiblement dégoûté par l'attitude des diffuseurs, a invité sur Radio Star les fans de foot à lâcher leurs abonnements pour choisir d'autres biais afin de vivre les rencontres.

« Moi je vais faire vivre mes amis, mon bar du quartier. Si tout le monde faisait comme ça, peut-être que ça irait beaucoup mieux et qu’ils fermeraient un peu plus leur gueule là-haut. Je ne sais pas pourquoi les gens ne vont pas plus souvent voir les matchs dans les commerces de leur quartier. C’est sympathique, tu es avec tes amis et tu ne dépenses pas plus qu’avec tes abonnements. Après bien sûr, si maman ne veut pas, tu restes sur le canapé. Moi je vous conseille de faire vivre les petits commerces plutôt que d’engraisser ces gros salopards qui ne pensent qu’à vous tondre la laine sur le dos », a lâché Malleville avec sa verve habituelle. Problème, pour le moment, le bar du quartier reste désespérément fermé...