ASSE, FC Nantes, RC Lens: le Stade Rennais a trouvé un filon rémunérateur face au Covid-19
François Pinault (Stade Rennais)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
BRÈCHE

ASSE, FC Nantes, RC Lens: le Stade Rennais a trouvé un filon rémunérateur face au Covid-19

Face aux conséquences de la crise sanitaire liée au Covid-19, le Stade Rennais a ouvert une brèche dans laquelle pourraient s’engouffrer d’autres clubs de L1 pour y laisser moins de plumes.

Le Stade Rennais n’a pas franchement éclairé le football français cette saison en Ligue des champions. Cela ne l’a pas empêché d’être plus inspiré face à la crise sanitaire. En négociations avec ses assureurs pour être indemnisé à la suite des pertes d'exploitation subies depuis mars et l'épidémie de Covid-19, le club breton demandait 10 M€ devant les tribunaux et pourrait avoir gain de cause. 

Entamé début mai, le conflit entre le Stade Rennais et ses assureurs - Gan Assurances et QBE va sans doute trouver une solution à l’amiable. Ouest France, dans son édition du jour, précise que le montant pacté entre les deux parties devrait être moins important que les 10 millions d'euros réclamait initialement.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU STADE RENNAIS

Le Stade Rennais va trouver un accord à l'amiable

Entamé début mai, le conflit entre le Stade Rennais et ses assureurs - Gan Assurances et QBE va sans doute trouver une solution à l’amiable. Ouest France, dans son édition du jour, précise que le montant pacté entre les deux parties devrait être moins important que les 10 millions d'euros réclamait initialement. 

Au départ, GAN avait expliqué que son contrat ne prévoyait pas de remboursement. Il a donc revu sa position. L’Équipe précise que c'est la première fois qu'un club professionnel français poursuit en justice son assureur depuis le début de la crise sanitaire. En cas de succès, il pourrait bien ouvrir la voie à d’autres club sans le sou.