ASSE, FC Nantes, RC Lens, PSG, OL, OM : Daniel Riolo nomme le sauveur de la L1 avec Canal+
Daniel RioloCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
MÉDIATEUR

ASSE, FC Nantes, RC Lens, PSG, OL, OM : Daniel Riolo nomme le sauveur de la L1 avec Canal+

Daniel Riolo a mis son grain de sel au sujet de la nouvelle donne des droits télé qui agite le football français. Les présidents des clubs trouvent grâce à ses yeux.

Zapping But! Football Club Ligue 1 : le top 20 des salaires de la saison 2020-2021

Le football français n’est pas encore sorti de l’auberge. Trois jours après la nouvelle donne au sujet des droits télé, la Ligue 1 ne connaît toujours pas les noms de ses diffuseurs jusqu’en 2024 alors que ses clubs envoient leurs budgets prévisionnels à la DNCG. La faute à ce fameux lot 3 correspondant à la diffusion des rencontres du samedi 21 heures et du dimanche 17 heures, acquis par Canal à prix d’or (332 millions/an).

Ce lot numéro 3 est historiquement détenu par beIN Sports, qui le sous-licencie à Canal+. Mais la chaîne cryptée ne supporte pas de voir débarquer Amazon et rafler 80% de la Ligue 1 pour seulement 250 millions d’euros par an. Hors de question dans son esprit de payer donc 332 millions pour seulement deux matches. Plusieurs mois après le crash Mediapro, la donne des droits TV a donc encore changé mais rien n’est vraiment gravé dans le marbre. Daniel Riolo pense néanmoins que beIN SPORTS sortira toujours le chéquier via le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE l'ASSE

« beIN payera toujours, notamment avec al-Khelaïfi »

« Les présidents trouvent ça formidable d’avoir chopé Amazon. C’est le nouvel acteur solide, ils ont réussi à séduire le géant mondial. Maintenant, il faut l’accrocher, et lui faire cracher plus au bassinet la prochaine fois. La Ligue ne pouvait pas laisser passer cette occasion, c’était une opportunité unique, a-t-il commenté sur les ondes de RMC Sport. Quand Amazon est arrivé, ils en ont profité pour mettre Canal+ de côté. Les présidents sont redevenus courageux une fois qu’Amazon a débarqué. Je comprends. J’entends que Canal et Bolloré ont maltraité la L1. Les clubs en ont eu marre d’être traités comme des larbins. En plus, ils écartent beIN, qui refusait de payer plus en se cachant derrière Canal. Dans tous les cas, beIN payera toujours, notamment avec Nasser al-Khelaïfi. Le Qatar ne peut pas lâcher la L1. Après, si beIN a prévu de lâcher, peut-être qu’Amazon a prévu de tout reprendre s’il faut. La Ligue a pris un risque, mais ils sont contents. »

Droits TV : Riolo met son grain de sel

Daniel Riolo a apporté un éclairage très personnel sur l'arrivée d'Amazon dans le paysage audiovisuel du football français.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert