ASSE : Le dossier Max-Alain Gradel en dates et déclarations

Ce pourrait être LE dossier des prochains jours à l’AS Saint-Etienne. Entre un joueur, Max-Alain Gradel, qui souhaite aller voir ailleurs, et un club qui, logiquement, attend une belle offre pour le laisser partir. A l’heure actuelle, beaucoup de rumeurs et peu de certitudes. Sauf une : Gradel ne partira pas à moins de 8 ou 9 millions d’euros minimum. En attendant, voici ce que déclaraient les responsables de l’ASSE il y a quelques semaines.

Bernard Caïazzo, Eurosport, 10 juin 2015 : « Il n’y a aucune offre et je suis persuadé qu’il n’y en aura pas. Gradel va rester, c’est ma conviction personnelle. Il n’y a ni offre ni approche pour lui. Il a fait des progrès colossaux mais a encore une marge de progression. Ce sera intéressant de le voir une saison supplémentaire chez nous. Il a mis 17 buts sans être avant-centre. C’est très difficile de trouver des buteurs et quand on en a un, c’est bien de le garder. Il restera sauf offre exceptionnelle. »

Bernard Caïazzo, L’Equipe 21, 22 juin : « On n’a pas d’offres sérieuses sur lui, il restera donc à l’ASSE sauf offre qui correspond à ce que veut le joueur, c’est-à-dire avoir des clubs très importants mettant des sommes très importantes. On sera ferme là-dessus, on ne le vendra pas en-dessous de 10 M€. Je préfère les propos de Perrin à ceux de Gradel, Perrin est plus rationnel. Et puis le fait que Tabanou soit parti donne moins de possibilités à Gradel de partir. »

Roland Romeyer, Le Progrès, 24 juin : « Max fait toujours partie de l’effectif. Ce n’est pas parce qu’il a un bon de sortie qu’on va le laisser partir comme ça. Il faut que les trois parties se retrouvent dans cette transaction. S’il y a transfert, il sera absolument remplacé. »

Christophe Galtier, Agence France Presse, 1er juillet : « Nous n’allons pas brader notre meilleur buteur. Max ne partira pas s’il ne peut pas trouver un club capable de mettre sur la table ce que demande l’ASSE. Si tel n’est pas le cas, notre meilleur buteur restera au club et j’en serai très content »

Bernard Caïazzo, Le Progrès, 11 juillet : « En ce qui concerne Erding, les contacts existent avec Hanovre mais rien n’est conclu pour l’heure. Les clubs ont des listes de joueurs, discutent et rien ne nous dit que Mevlut est le premier choix de la formation allemande. Si c’est le cas, Gradel restera. Le transfert d’Erding s’ajouterait à celui de Tabanou et nous n’aurions alors plus besoin d’argent. Et puis on ne veut dépouiller notre secteur offensif.« 

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008