ASSE : Loïc Perrin réhabilité par le Clasico entre le PSG et l’OM ?
Loïc Perrin (ex ASSE)
par Bastien Aubert
BLANCHI

ASSE : Loïc Perrin réhabilité par le Clasico entre le PSG et l’OM ?

Jeté en pâture après avoir séché Kylian Mbappé en finale de la Coupe de France fin juillet (0-1), l’ancien capitaine de l’ASSE Loïc Perrin est-il le bad boy qu’on a bien voulu nous vendre ?

Voir Loïc Perrin finir sa carrière sur un fait de jeu aussi éloigné de sa personnalité a fait mal aux vrais amoureux du football. Le 24 juillet dernier, en finale de la Coupe de France (0-1), l’ancien capitaine emblématique de l'ASSE a écopé d’un carton rouge mérité après avoir taclé avec vigueur Kylian Mbappé qui filait au but. 

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

Un tacle qui a outré le grand public

L’histoire a tourné au tragique quand l’attaquant du PSG est sorti en pleurant, laissant planer le doute sur sa participation au Final 8 en  Ligue des champions. Grâce à sa mentalité de fer et quelques séances animées, le champion du monde a su inverser le cours de son karma en revenant prêter main forte au PSG à Lisbonne. Mais le mal était fait pour Perrin, qui a annoncé sa retraite dans l’intervalle en continuant de se faire tancer par certaines âmes sombres. 

 

« Si Perrin est un assassin, Paredes c’est quoi ? »

Le Clasico dominical entre le PSG et l’OM, fait de gestes ignobles et de bassesses en tout genre, a peut-être permis d’atténuer cette idée (fausse) que Perrin n’est qu’un bad boy. « Ah mais j’allais oublier une chose : si Perrin est un assassin, Paredes c’est quoi ? » a tonné Mohamed Toubache-Ter devant l’agression caractérisée du milieu argentin du PSG en plein match. L’insider n’a pas tort, et ce n’était rien devant les polémiques autour de Neymar qui ont suivi ce geste impardonnable. Perrin, lui, est passé de l’autre côté de l’écran. Et distribuer des tacles fait toujours partie de son métier.