ASSE, OL : Jean-Louis Gasset pousse un gros coup de gueule pour Laurent Blanc !

false

Agacé de voir son ami Laurent Blanc systématiquement dénigré et trainé dans la boue, Jean-Louis Gasset (65 ans) a brisé le silence dans L’Equipe.

Laurent Blanc (53 ans) n’ayant pas été choisi par l’Olympique Lyonnais pour entraîner l’équipe, le Cévenol est toujours au chômage. Fidèle adjoint du « Président » à Bordeaux, chez les Bleus et au PSG, Jean-Louis Gasset est sorti de sa réserve médiatique pour prendre sa défense. S’il n’a pas confirmé à « L’Equipe » qu’il aurait fait partie de son staff à l’OL, l’ancien coach de l’ASSE a quand même tenu à rétablir quelques vérités.

« On manque de respect à ce grand monsieur qu’est Laurent Blanc »

Surpris que Laurent Blanc n’a pas été choisi par l’OL (« Je pensais donc qu’il était l’homme idéal, pour se relancer et relancer le club »), Jean-Louis Gasset s’étonne des critiques dont il a fait l’objet : « Comme il est inattaquable sur sa carrière de joueur, on l’attaque sur autre chose. Il joue au golf, comme le font des chirurgiens pour évacuer le stress inhérent à leur profession, et on le montre aussitôt avec une casquette de golfeur, en le traitant de fainéant. S’arrêter à ça, c’est ignoble. On manque de respect à ce grand monsieur qu’est Laurent Blanc ».

Et Gasset l’assure : Blanc est bien un bosseur. « Qui d’autre mieux que moi peut parler de son travail ? Quand un spectateur vient assister à un entraînement, il a l’impression que Laurent ne fait rien. Qu’il est distant. En réalité, il prend du recul sur le jeu pour se faire une idée bien précise (…) À la fin, c’est Laurent qui travaille et décide de tout. C’est lui le patron. Il a adopté un mode de fonctionnement à l’anglaise. Quand ce sont les autres, c’est bien. Quand c’est lui, c’est un fainéant. C’est insupportable, tout ce que l’on dit sur lui », ajoute-t-il, dépeignant un technicien toiuché par les critiques.

«Ceux qui disent que Laurent est has been feraient mieux de se mettre de la harissa dans la bouche avant »

« En ce moment, on fait parler tout le monde et n’importe qui sur lui. Ils le critiquent sans le connaître. Je ne suis pas d’accord avec eux. Surtout que Laurent ne critiquerait jamais ces gens ni ne se permettrait de les mettre en porte à faux publiquement. S’il a quelque chose à te dire, il va venir te voir. Lui, il a de la classe. Et comme c’est un gentleman, il ne leur répondra pas. C’est son éducation, il est comme ça », ajoute Gasset, très peiné de voir son ami de 35 ans galérer.

Trop exigent pour les clubs Laurent Blanc ? Pas pour Jean-Louis Gasset en tout cas : « Il a le privilège de pouvoir patienter et de choisir les projets qui lui vont bien et qui vont le mettre en position idéale pour réussir. Il a gagné ce privilège et il ne dérogera pas à ses principes. Tu ne lui imposes rien. Sinon, tu ne le prends pas. Un étranger arrive avec son armée de cinq types, et lui, il ne devrait venir qu’avec un adjoint ? Nous, Français, on ne peut pas ? Laurent Blanc ne peut pas ? C’est incompréhensible (…) On souffre vraiment d’un problème d’image, et ceux qui disent que Laurent est has been feraient mieux de se mettre de la harissa dans la bouche avant. »

Arnaud Carond