ASSE, OL, OM, PSG : une réunion en catimini pourrait créer une fronde en L1 et en L2

false

Une réunion en catimini, avec les présidents de l’ASSE, l’OL, l’OM et le PSG, pourrait soulever un mouvement de fronde en Ligue 1 et en Ligue 2.

L’information est donnée par le quotidien l’Equipe depuis quelques minutes. Et tend à prouver que le football français, englué dans la crise du coronavirus, est capable de tout et surtout de n’importe quoi. En effet, et comme le révèle le quotidien sportif, une réunion téléphonique a eu lieu en fin de semaine dernière avec le président de la FFF, Noël Le Graet, celui de Première Ligue, Bernard Caïazzo, et plusieurs dirigeants de clubs : Nasser Al-Khelaïfi (PSG), Jean-Michel Aulas (OL) et Jacques-Henri Eyraud (OM).

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Objectif ? Eviter les réunions à trop de participants et proposer des solutions économiques pérennes au travers de trois groupes de travail intronisés à compter de ce lundi.

Problème, cette réunion, et cette initiative, n’ont pas été du goût de tous. Ainsi, Nathalie Boy de la Tour, présidente de la LFP, aurait refusé d’y participer. Et toujours selon l’Equipe, les dirigeants du Stade Rennais, de l’AS Monaco ou encore de  Montpellier la condamnent fermement. Un mouvement de contestation pourrait assez rapidement voir le jour, que ce soit en Ligue 1, et en Ligue 2, avec tous ceux qui ont été écartés des débats.

Benjamin Danet

Journaliste et Directeur Général de But!