ASSE, OL, PSG – Mercato : les 3 clubs furieux contre la pause annoncée par la LFP

true

À la suite du courrier de Didier Quillot aux administrateurs de la LFP sur le sujet du mercato, plusieurs présidents de gros clubs de L1 ont déploré son manque de rigueur.

La FIFA a envoyé un courrier à la LFP obligeant le mercato français à se mettre en pause du 9 juillet à 23h59 au 10 août. En creux, la Fédération internationale autorise ainsi la Ligue à scinder la période des transferts en deux mais refuse une période supérieure à douze semaines pour les transferts nationaux. 

A lire aussi : Tous les articles sur la Ligue 1

Pendant cette période de pause, les négociations pourront perdurer et un joueur signer dans son nouveau club, mais il ne pourra pas jouer avec sa nouvelle équipe. À la suite du courrier de Didier Quillot aux administrateurs de la LFP, L’Équipe assure que plusieurs présidents de gros clubs de L1 ont déploré un manque de rigueur. Ces derniers parlent de conséquences « inacceptables » ou « gravissimes », l’intéressé leur ayant assuré que l’ouverture du marché franco-français en juin n’aurait aucune incidence. 

Les finalistes de Coupe ne pourront pas renforcer sur effectif

Hier, le syndicat Première Ligue avait même l’intention d’envoyer un courrier de protestation musclé à la LFP. « Les finalistes des Coupes nationales (PSG, ASSE et OL), qui ne pourront pas renforcer leur effectif à partir du 10 juillet jusqu’au 10 août, ont été parmi les plus virulents, furieux d’être mis devant le fait accompli », conclut le quotidien sportif.