par Alexandre Corboz

ASSE : la provocation des Green Angels contre le Beitar Jérusalem

Pour leur retour de suspension, les Green Angels 92 se sont distingués en mettant le feu en tribune et en provoquant les fans du Beitar Jérusalem.

De retour de suspension, les Green Angels se sont distingués ce jeudi soir à l’occasion du match de coupe d’Europe opposant l’AS Saint-Etienne au Beitar de Jérusalem. S’ils ont commencé calmement la partie avec des paroles de la chanson de Jacques Monty : “On joue au football et on n’a pas de frontières”. Les Ultras du Kop Sud ont durci le ton peu après la demi-heure de jeu en brandissant des dizaines de drapeau palestinien.

“La stupidité, c’est le Beitar. La tolérance, c’est mieux”, pouvait-on lire en préambule avant que la banderole ne se retourne avec un “tous les racistes sont des bâtards”. A l’occasion de cette manifestation, les GA92 ont brulé quelques fumigènes et allumé un feu en tribune.

DSC_0942

DSC_0944

Alexandre CORBOZ, à Geoffroy-Guichard