ASSE : Ruffier a élaboré une riposte fracassante contre les Verts
Stéphane Ruffier (ASSE)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert

ASSE : Ruffier a élaboré une riposte fracassante contre les Verts

Sous le coup d’un licenciement à l’ASSE, Stéphane Ruffier (34 ans) n’entend pas se laisser faire par ses dirigeants et prépare déjà une riposte au niveau de l’attaque subie.

Le cas Stéphane Ruffier commence même à mettre mal à l’aise ses plus fervents détracteurs. Écarté depuis plusieurs mois, le gardien basque (34 ans) ne devrait plus rester longtemps lié à l’ASSE. Une conciliation est même prévue dès mardi prochain entre les différentes parties, afin de régler les modalités de son départ. Cela ne devrait pas glisser pour autant. 

« Rien n’est acté et le clan Ruffier ne devrait pas tomber d’accord, annonce RMC Sport. Il ne compte pas se laisser faire en acceptant le licenciement. Le souhait du joueur est d’aller au bout de son contrat, quitte à boucler une saison blanche. L’affaire devrait donc aboutir par une procédure devant les Prud’hommes. » La riposte préparée par Ruffier semble logique dans le sens où la radio sportive estime que « les fautes reprochées semblent mineures » et concernent pour la plupart des « actes d’insubordination. »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'ASSE

Un passage aux Prud’hommes aurait peu de chances d’aboutir en faveur de l’ASSE

« Un passage devant le conseil des Prud’hommes aurait peu de chances d’aboutir en faveur de l’ASSE, soutiennent nos confrères. Mais la durée d’une telle procédure permettra aux Verts de dégager de la masse salariale jusqu’au jugement (en général 12 à 36 mois, date à laquelle si le tribunal leur donne raison, ils n’auront rien à payer. Dans le cas contraire, ils devront payer les six mois de salaire plus de probable dommages intérêts). » Outre l’épineux dossier Ruffier, l’ASSE se trouve déjà empêtrée dans des procédures aux Prud’hommes avec Ghislain Printant et un autre salarié. L'élaboration d'un front commun pourrait aussi jouer en faveur du gardien basque.