ASSE – Toulouse FC (2-2) : les Verts enragent contre l’arbitrage

L’ASSE n’a pas tout compris aux décisions du corps arbitral officiant lors de la rencontre mouvementée dimanche face au Toulouse FC (2-2).

L’ASSE est revenue de loin. Menés par une équipe du Téfécé virevoltante hier à Geoffroy-Guichard, les Verts ont su trouver les ressources pour revenir au score (2-2). Ils auraient même pu s’imposer en fin de match si l’arbitrage n’était pas venu contrecarrer leurs plans.

Ghislain Printant reste positif mais ne peut s’empêcher d’enrager. « Le VAR a eu une grande importance en étant décisif sur trois buts refusés, un de Toulouse et deux de Saint-Étienne, a-t-il soufflé. J’ai du mal à comprendre la faute sur Cabaye non sifflée, qui aurait pu nous attribuer un penalty, plus flagrante que celle de Kolodziejczak pour un penalty. C’est la seule décision que je peux discuter. »

Les décisions arbitrales ne font pas jaser que le coach de l’ASSE. Le très mesuré Loïc Perrin en a remis une couche : « L’utilisation du VAR est agaçante car ça prend du temps, peste Loïc Perrin. C’est très, très long. »

Timothée Kolodziejczak conclut sobrement : « Nous avions la possession du ballon et sur deux actions ils nous ont plombé. Il y a eu un penalty non sifflé sur Yohan Cabaye. »

Bastien Aubert