Adil Rami (Troyes)
Adil Rami (Troyes)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
À LA UNE

Battles scanne l’ASSE et Moulin, Rami a snobé la MLS, coups durs à Bordeaux et Strasbourg

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la Ligue 1.

Zapping But! Football Club AS Saint-Etienne : La question de la semaine

Batlles suit toujours l’ASSE

Laurent Batlles a accordé une longue interview au site stéphanois Poteaux Carrés dans lequel il analyse la progression de jeunes de l’ASSE qu’il a eu sous ses ordres chez les Verts. « Je suis toujours Saint-Étienne, a-t-il avoué. Je suis les joueurs toujours au club mais aussi les anciens comme Kenny, Vagner et Makhtar par exemple. Jessy a grandi ! Il est venu pour apporter son expérience, sa maturité, sa légitimité dans le vestiaire. C’est ce qu’il fait, ça se passe très bien. C’est vrai qu’il n’a pas joué encore. Mais il est proche des jeunes joueurs, il montre l’exemple. C’est pour ça qu’on l’a fait venir. Nos quatre gardiens s’entendent très bien. »

Rami a refusé Los Angeles pour Troyes

Revenu en Ligue 1 après un détour au Boavista Porto, Adil Rami est épanoui à l’ESTAC mais il aurait pu signer en MLS cet été ! « J’étais à Saint-Tropez pour m’entretenir et, dans ma tête, j’allais partir jouer à Los Angeles, explique-t-il au Parisien. Tout était calé et j’ai plein de contacts là-bas. Puis j’ai reçu trois offres de clubs de L1. Et la Ligue 1, c’est vraiment devenu une belle marque. Mes enfants, qui ont 5 ans, commencent à s’intéresser au foot et me parlent beaucoup de Mbappé, par exemple ! Là, j’ai commencé à réfléchir. Le discours du président de Troyes et de Laurent Batlles m’ont bien plu. J’ai alors repensé aux Etats-Unis où le Covid empêchait pas mal de choses. J’ai réalisé qu’en France, on aime bien mon côté atypique et naturel. Et j’ai foncé. »

Koscielny très incertain à Metz

Laurent Koscielny est très incertain pour la rencontre face au FC Metz (dimanche, 15h). D’après L’Équipe, le défenseur central des Girondins de Bordeaux ne s’est pas entrainé cette semaine en raison d’une alerte musculaire décelée en fin de semaine dernière. Vladimir Petkovic en dira sans doute en conférence de presse.

Weber de retour au Stade de Reims

Anthony Weber est de retour au Stade de Reims... comme coach assistant des U13 ! « Je n’ai pas de contrat au Stade de Reims. Disons que j’y suis en période d’essai pour voir si le métier d’entraîneur me plaît, a-t-il lancé dans les DNA. Cela se passe bien, j’espère pouvoir préparer le BEF mais pour cela il faut entraîner une équipe à 11. On verra si plus tard Reims accepte de m’en confier une. »

Coups durs en série à Strasbourg

Julien Stéphan est face à une pluie de blessures avant le match contre le Stade de Reims (dimanche 15h). Forfait en dernière minute lors du déplacement à Nantes (2-2), Maxime Le Marchand pourrait manquer la rencontre à la Meinau et doit « se contenter de trottiner », a précisé son coach aux DNA. Jean-Eudes Aholou est déjà forfait. Ludovic Ajorque et Anthony Caci sont eux suspendus, les deux joueurs purgeront leur match de suspension.

Pour résumer

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la Ligue 1.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert