Girondins : Arsenal, avenir… L’énorme coup de pression de Paulo Sousa !

false
Girondins : le bon, la brute et le truand de la première partie de saison

Profitant de l’intérêt qu’il suscite du côté d’Arsenal, Paulo Sousa a clairement mis la pression sur les futurs dirigeants des Girondins de Bordeaux.

Présent en conférence de presse à deux jours du match entre les Girondins et le RC Strasbourg, Paulo Sousa a profité de l’occasion pour passer quelques messages et mettre un coup de pression à King Street, qui sera bientôt le seul patron à la tête du club.

S’il en faut beaucoup pour « énerver » le technicien portugais, Sousa – qui a été déçu des promesses non tenues par ses actionnaires – attend un effort du fond d’investissements américains sur les prochains Mercato.

« Pour y arriver, il faut des investissements »

« Cette équipe a besoin de continuer à progresser. (…) Et pour y arriver, il faut des investissements. (…) Eduardo (Macia) connaît les besoins de notre effectif. L’équipe a besoin d’avoir d’autres caractéristiques à chaque poste. Après, il faut savoir la capacité économique. Tout dépend contre qui on veut rivaliser », a-t-il prévenu.

« Mon avenir ? Celui qui prend les décisions, c’est moi, pas mon agent »

Lancé sur la rumeur l’envoyant à Arsenal, Paulo Sousa n’a pas semblé surpris : « C’est normal. Quand tu as de bons résultats, ce sont des choses qui arrivent. (…) Je suis bien ici, bien concentré sur tout ce que je peux contrôler. Mon agent a dit que je pourrais être ouvert à un départ ? Celui qui prend les décisions, c’est moi, pas mon agent. Chaque personne peut dire ce qu’elle veut. Je réponds pour moi, et en ce moment, je suis concentré sur mon travail, qui n’est pas facile, et j’essaie d’avoir une grosse union ».

« J’aimerais voir se concrétiser tout ce qui m’a fait venir ici »

Quoi qu’il en soit, l’ancien coach de la Fiorentina attend de rencontrer les décideurs de King Street dans les prochaines semaines : « Si je suis ici aujourd’hui à passer des messages très importants, c’est parce que j’aimerais voir se concrétiser tout ce qui m’a fait venir ici. (…) Je suis complètement concentré. Est-ce que je peux partir en cours de saison ? Je ne peux pas donner cette réponse, je ne sais pas ce qu’il va se passer demain, ça ne dépend pas de moi. Je n’ai aucune nouvelle (de ses dirigeants, NDLR) (…) Tu dois savoir sur quoi construire, quel est le chemin, la stratégie. Chaque personne qui travaille au quotidien est très importante, mais on attend de savoir quelle est l’étape suivante ».

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008