Girondins de Bordeaux : Cavenaghi n’avait pas menti à Orban

Arrivé l’été dernier en provenance du Club Atlético Tigre, l’arrière gauche bordelais Lucas Orban raconte sur le site officiel du FCGB son intégration au sein d’un effectif dont il ne parlait pas la langue. L’international argentin avoue également apprécier le cadre de vie, dont l’ancien buteur des Marine et Blanc Fernando Cavenaghi lui avait dit le plus grand bien avant son arrivée.

« Mon français s’améliore. Je comprends bien et je parle de mieux en mieux même si ce n’est pas parfait. Mes coéquipiers m’aident beaucoup. J’ai été très bien accueilli à Bordeaux par les gens du club mais aussi par les supporters. Les installations sont exceptionnelles. J’ai beaucoup échangé avec Fernando Cavenaghi avant de venir à Bordeaux. Tout ce qu’il m’avait dit est vrai. Pour vivre, c’est l’endroit parfait. »

À défaut d’être revenu jouer en Gironde, comme certains l’espéraient, Cavenaghi peut toujours servir de « rabatteur » vers le club bordelais…

Retrouvez également toute l’actualité des Girondins sur Webgirondins.