Girondins de Bordeaux : Kiese Thelin, les trois domaines à bosser

Les débuts d’Isaac Kiese Thelin avec les Girondins de Bordeaux ne sont pas réellement convaincants. Les trois points à améliorer semblent toutefois assez clairs.

La relation technique avec ses partenaires

Dans les colonnes de Sud Ouest, Wahbi Khazri dresse un constat qui saute aux yeux : « Il faut que l’on crée des relations avec lui. Ça ne se fait pas en un match ou deux. » On confirme, il va peut-être falloir un peu de temps à Kiese Thelin pour trouver des relations techniques avec ses partenaires. Que ce soit contre Bastia (31 ballons joués) ou contre Guingamp (24 ballons joués), Kiese Thelin a été à chaque fois le titulaire bordelais (Carrasso compris!) qui a touché le moins de ballons. Sa propension à rester plutôt en pointe et ne pas trop décrocher n’aide pas à faire monter ce total…

L’utilisation du ballon

Déjà qu’Isaac Kiese Thelin touche peu de ballons, mais il se trouve qu’en prime, il en perd beaucoup. 17 ballons perdus à Bastia (pour 31 ballons joués, ça fait beaucoup…) et 11 ballons perdus contre Guingamp (pour 24 ballons joués). Ses pourcentages de passes sont également assez bas. 72% de passes réussies contre Guingamp, 57% contre Bastia. Une fois encore, tout est une question d’automatismes avec ses partenaires que le jeune Suédois semble avoir du mal à trouver. Au fur et à mesure des entraînements, cela devrait venir.

Le harcèlement du porteur adverse

Isaac Kiese Thelin est un joueur courageux, qui n’hésite pas à aller au contact. En revanche, Kiese Thelin n’est visiblement pas un harceleur de défenses. A Bastia, Kiese Thelin n’a gagné que 3 ballons durant la rencontre. Face à Guingamp, aucun. Dans un football moderne où l’attaquant est aussi le premier défenseur, Kiese Thelin va devoir également acquérir cette dimension défensive qui ferait du bien à l’équipe de Willy Sagnol, dont la récupération du ballon n’est pas la qualité première.