Girondins de Bordeaux : le jour où les dirigeants ont laissé filer Falcao

On savait que l’AS Nancy avait refusé d’engager Diego Forlan lorsque celui-ci était jeune, ou que l’AS Saint-Étienne n’avait pas jugé concluant un test réalisé par Javier Pastore en 2007.

Voici un nouvel exemple de ces stars du ballon rond qui auraient pu éclore sur les pelouses de l’Hexagone. À en croire l’agent de joueurs Yvan Le Mée, qui s’occupe notamment des intérêts de Romain Alessandrini, les Girondins de Bordeaux ont eu l’occasion, il y a quelques années, de recruter l’attaquant colombien Radamel Falcao.

« Il y a 7 ans, j’ai appelé Bordeaux pour Falcao. On m’a dit qu’il n’était pas assez grand, pas assez costaud…, témoigne l’homme d’affaires dans les colonnes de So Foot. Il coûtait 5 millions, Monaco l’a payé 60 millions en 2013. »

Ceci étant, Bordeaux disposait alors, avec Marouane Chamakh et Fernando Cavenaghi, d’un duo d’attaque séduisant. Pas sûr que le jeune Falcao, qui évoluait alors à River Plate, y aurait trouvé sa place.

Retrouvez également toute l’actualité des Girondins sur webgirondins.