Girondins : Jean-Michel Larqué ne voit qu’un seul espoir face à l’OM

Pour le consultant de RMC, Jean-Michel Larqué, les Girondins de Bordeaux ne pourront faire un résultat contre l’OM qu’à la seule condition que Malcolm soit au rendez-vous.

Hier sur RMC, Jean-Michel Larqué et son équipe se sont longuement attardé sur le choc de dimanche soir entre les Girondins de Bordeaux et l’Olympique de Marseille. Concernant la malédiction phocéenne face au club au scapulaire, l’ancien Stéphanois a expliqué : “On l’a toujours dans un petit coin même si on n’est pas superstitieux. C’est fou comme il y a des clubs qui sont difficiles à jouer et qui ne te conviennent pas. La statistique, elle est ce qu’elle est, mais elle est quand même parlante, parce que dans les 40 ans, il y a bien la période où l’Olympique de Marseille était champion d’Europe. Je me souviens d’un match fantastique à Chaban-Delmas où ils avaient mis quatre buts en première mi-temps (29 janvier 1999). Il y a des clubs comme ça… Il y avait un club que mon Saint-Etienne n’aimait pas recevoir, c’était Sochaux. On ne s’en sortait jamais. Il n’y a pas d’explication.

Si tu n’as pas un super Malcom, le reste est un petit peu laborieux

Il est certain qu’il faudra trouver un autre Bordeaux pour inverser la tendance, car cette équipe est actuellement un petit peu en perdition. Les dernières performances des Girondins sont notoirement insuffisantes pour en faire le favori de cette rencontre. Que Marseille soit le favori est une chose, que Marseille l’emporte en est une autre mais c’est vrai que si on me demande un pronostic aujourd’hui, je verserais plutôt côté marseillais. A Bordeaux, pour gagner ce match, il faudra un super Malcom parce que si tu n’as pas un super Malcom, le reste est un petit peu laborieux.

R.N.