Girondins : Joe DaGrosa pointe du doigt le mal qui ronge le foot français

false

Arrivé depuis moins d’un an en Ligue 1 et novice en matière de football, Joe DaGrosa estime que la FFF doit aider les clubs à conserver leurs stars plus longtemps.

Joe DaGrosa (Girondins de Bordeaux) ne s’en cache pas : il n’y connait pas grand-chose en matière de football. En revanche, en l’espace de quelques mois, l’homme d’affaires, patron du fonds d’investissement américain GACP, a déjà compris le mal qui ronge la Ligue 1.

A lire aussi : Tous les articles sur les Girondins

Dans les colonnes de « Forbes », DaGrosa estime que la France doit revoir son modèle économique en matière de football afin d’être enfin compétitif sur la scène européenne : « Le football est un sport collectif et aucun joueur – aussi surdoué soit-il – ne pourra porter sur ses seules épaules la réussite de son club. Certes, le PSG dispose de deux prodiges : Neymar et Mbappé, mais il faut a minima trois à quatre joueurs très talentueux à des postes clés pour exceller. De plus, en France, les clubs sont souvent contraints de céder leurs pièces maîtresses pour combler leur déficit. Et où se retrouvent ces virtuoses ? En Angleterre, en Espagne, ou en Allemagne… A mon sens, la Fédération Française de Football doit s’attaquer à ce réel problème. Il y a un équilibre à trouver », confesse-t-il dans des propos rapportés par Girondins4ever.

Avec les nouveaux droits TV, qui dépasseront le milliard d’euros l’an prochain, peut-être que la problématique changera… ou pas.

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008