Girondins : la proposition faite à Sousa a filtré, Roche quasi acté ?
par Raphaël Nouet

Girondins : la proposition faite à Sousa a filtré, Roche quasi acté ?

Les Girondins de Bordeaux seraient prêts à offrir une année de salaire à leur entraîneur, Paulo Sousa, pour une rupture à l'amiable.

"Tout va très vite en football." C'est une phrase que l'on entend à longueur de temps dans le monde du ballon rond et que se vérifie ce samedi avec les Girondins de Bordeaux. Ce matin, les informations délivrées par L'Equipe étaient mauvaises : faute d'accord sur une rupture de contrat, Paulo Sousa restait l'entraîneur alors que l'arrivée d'Alain Roche traînait encore et encore.

Et puis, Mohamed Toubach-Ter a mis du baume au cœur aux supporters aquitains. Selon lui, les deux dossiers avanceraient dans la bonne direction. Un accord aurait enfin été trouvé avec Alain Roche pour qu'il devienne directeur sportif du club qui l'a révélé il y a un peu plus de trois décennies (1985-89).

Et surtout, Paulo Sousa aurait entre les mains une offre financière conséquente pour quitter le FCGB. Les dirigeants lui proposeraient l'équivalent d'un an de salaire. S'il l'accepte (mais Toubach-Ter estime que "c'est pas gagné"), il pourrait être remplacé par Jean-Louis Gasset, adjoint de Laurent Blanc lors des dernières années victorieuses des Girondin (Coupe de la Ligue, Ligue 1 et Trophée des champions 2009).