Girondins : la réponse méprisante de Longuépée à l'initiative des Ultramarines
par Alexandre Corboz

Girondins : la réponse méprisante de Longuépée à l'initiative des Ultramarines

Loin d'être rassurés par les ultimes évènements aux Girondins de Bordeaux, les Ultramarines ont amorcé une nouvelle manœuvre coup de poing pour obtenir le départ du président.

Ce mardi, les Ultramarines ont réalisé un nouveau coup d'éclats dans leur lutte contre la direction des Girondins de Bordeaux. Si on pouvait penser que le départ du responsable de la billetterie Anthony Thiodet en plus de celui d'Eduardo Macia allait apaiser les tensions entre les plus fervents supporters et King Street, il n'en est rien.

Un camping sauvage au Haillan jusqu'à être entendu

Les UB87 ont débarqué ce mardi au Haillan pour une manifestation pacifique. But de la manœuvre : se faire entendre et obtenir le départ de Frédéric Longuépée, le président délégué et homme de main de King Street. Comme révélé par le journaliste de "Gold FM" Julien Bée, les Ultramarines ont rencontré le responsable de la sécurité du club avant d'expliquer leur mouvement par le biais de leur porte-parole Florian Brunet.

« On espère quand même que King Street est au courant de ce qui se passe. On attend un coup de téléphone de Daniel Ehrmann pour avoir des garantis sur la suite. Nous, de toute façon, on a tous pris une semaine de congés, on a amené les tentes, le barbecue. Maintenant c’est fini, on reste là. La plaisanterie a assez duré. Le but est vraiment qu’il s’en aille. Il n’y a aucune négociation possible. Monsieur Longuépée doit partir », a-t-il glissé dans des propos retranscrits par Girondins4ever.

La réponse moqueuse de Longuépée

Sur "France Bleu Gironde", Frédéric Longuépée n'a pas tardé à répondre, avec beaucoup de mépris, à l'initiative du groupe de supporters : « J’ai cru comprendre qu’ils étaient venus pique-niquer sur la pelouse du site du Haillan, donc on va parler d’une occupation d’été. Je le rappelle, nous venons de retenir un entraîneur qui a apporté le dernier titre à ce club, un directeur sportif qui a été formé ici (…) À un moment, il faut que les combats ne soient pas stériles et qu’ils soient constructifs ». Actuellement en stage à Saint-Paul-Lès-Dax avec leur nouvel entraîneur Jean-Louis Gasset, les joueurs aquitains doivent halluciner face à l'agitation au château...