Girondins : les ultras ont briefé les candidats à la mairie sur King Street

true

Les Ultramarines ont contacté tous les candidats à la maire de Bordeaux pour leur faire part de leurs inquiétudes sur la situation des Girondins.

Le quotidien gratuit 20 Minutes consacre un article aux manœuvres des Ultramarines pour sortir King Street des Girondins de Bordeaux. Les ultras ont en effet déclaré ouvertement la guerre à l’actionnaire majoritaire du FCGB, qu’ils accusent de mener le club droit dans le mur.

A lire aussi : Tous les articles sur les Girondins

20 Minutes rappelle que, début décembre, des représentants du groupe ont été reçus par le maire sortant, Nicolas Florian, afin de le briefer sur les problèmes entre eux et la direction. Les Ultramarines avaient ensuite publié une lettre argumentée, qu’ils ont depuis envoyé à tous les candidats.

Problème : le quotidien souligne le fait que les élus sont certes intéressés par la situation du FCGB mais qu’ils n’ont pas forcément de prise sur les événements. Ainsi, Pierre Hurmic (Europe Ecologie Les Verts) ou Thomas Cazenave (La République en marche) ont tweeté : « Les Girondins font partie du patrimoine de la ville mais il ne faut pas oublier que c’est une entreprise privée… ». La bataille est donc loin d’être gagnée pour les ultras…

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001