Girondins – Mercato : Kamano s’agace, Watford passe la vitesse supérieure

Visé par l’AS Monaco au mercato, l’ailier des Girondins de Bordeaux François Kamano ne comprend pas son traitement par le club. Watford tente de s’engouffrer dans la brèche.

François Kamano ne sait pas encore si Ricardo fera appel à lui ce week-end lors de la venue de Dijon au Matmut Atlantique (samedi 20h), mais il aurait aimé effectuer le déplacement à Angers (2-1) mardi soir. D’après L’Équipe, l’international guinéen a mal vécu d’apprendre par l’intermédiaire de son coéquipier Youssouf Sabaly qu’il ne faisait pas partie du groupe bordelais. Il s’est expliqué au téléphone dans la soirée avec Ricardo.

« Il est perturbé, souligne un membre du staff. Il part, il ne part pas, il ne sait pas… Si on ne l’a pas pris contre Angers, c’est un tout. C’est pour lui, pour nous… Il a été un peu moins performant ces derniers temps et on a un groupe à gérer. On dit que le mercato est une période compliquée, on en a la preuve. » Alors que l’AS Monaco s’était positionnée début janvier, la direction bordelaise assure que le club de la Principauté n’est pas revenu à la charge depuis samedi dernier et une offre estimée à 13 millions d’euros.

Aux dernières nouvelles, Watford serait également prêt à dégainer une offre de 17 millions d’euros mais ni le joueur ni la direction n’ont eu vent de cette piste. « C’est de la spéculation, personne de chez eux ne nous a contactés, a confié le nouveau patron du sportif, Hugo Varela. Nous n’avons ni besoin ni envie de le vendre, encore moins à ce tarif-là. S’il part, ce sera 30 millions d’euros minimum. »

Une somme jugée extravagante par l’entourage de Kamano. A fortiori pour un joueur qui ne joue plus…

JP