Girondins – Mercato : King Street espère toujours 7 départs cette semaine !

true

Si les Girondins de Bordeaux espéraient se servir du Mercato d’hiver pour rééquilibrer les comptes, cela ne se passe pas vraiment comme prévu.

Désormais seul à la barre des Girondins de Bordeaux, le fonds d’investissements King Street grimace. S’il ne parvient pas à céder de joueurs d’ici au 30 juin prochain, le club aquitain finira la saison avec un déficit d’exploitation estimé à près de 30 M€. Une situation inadmissible pour les Américains, qui ne sont pas rentrés dans le football par plaisir.

Le plan dégraissage fait un flop

Cet hiver, consigne avait été passé à Eduardo Macia (directeur de football) de faire rentrer de l’argent sur les joueurs superflus de l’effectif afin de contenter Paulo Sousa sur les postes offensifs. A huit jours de la fin du marché, le constat est assez terrible. Si les Girondins ont investi en différé sur Rémi Oudin (Stade de Reims), la colonne « départs » tarde à se remplir. Pour l’instant, seul le jeune Yassine Benrahou est parti… en prêt du côté du Nîmes Olympique.

Comme le rappelle « L’Equipe » ce jeudi, Bordeaux – qui vise toujours un attaquant – espère toujours tirer de l’argent de six joueurs : Paul Baysse, Maxime Poundjé, Pablo Castro, Youssouf Sabaly, Jonathan Cafu et François Kamano. L’idée de prêter Raoul Bellanova est toujours dans les tuyaux également.

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008