Girondins – Mercato : lofteurs, jeunes… Paulo Sousa tire sur tout ce qui bouge !

Girondins – FC Metz (2-0) : Paulo Sousa n'a pas aimé la prestation de son Bordeaux

Dans les colonnes de Ouest-France, Paulo Sousa a joué franc-jeu sur le loft mis en place aux Girondins de Bordeaux ainsi que sur les jeunes du cru.

Si les Girondins de Bordeaux ne font pas vraiment les gros titres de l’actualité en cette période de Mercato, le club aquitain se distingue malgré tout des autres clubs par la rudesse de ses méthodes. En effet, de toutes les équipes de L1, Bordeaux est la seule qui dispose d’un loft de six joueurs, tous poussés vers la sortie.

Alors que l’UNFP s’est élevé contre à la mise à l’écart de ces éléments (Sankharé, Baysse, Vada, Mancini, Cafu, Mendy), Paulo Sousa a justifié ce choix fort de la direction à l’occasion d’un entretien face aux lecteurs de « Sud-Ouest » mardi.

Paulo Sousa dénonce des problèmes de comportement

« Il s’est passé beaucoup de choses les dernières années par rapport à des mauvais comportements. Le club a la force d’intervenir sur un mauvais comportement. On essaye d’avoir un vestiaire avec des règles, avec des pays différents, des personnalités différentes. Si ça ne se passe pas, le club prendra des décisions sur ça », a justifié le Portugais qui aimerait que les bannis et leurs agents travaillent rapidement à une solution.

Dans ce même entretien, l’ancien coach de la Fiorentina en a également profité pour balancer à un taquet aux jeunes du Haillan. Des jeunes dont il s’était enthousiasmé à son arrivée à Bordeaux et qu’il démonte sans vergogne aujourd’hui : « Quand je suis arrivé ici, la mentalité des jeunes… C’est impressionnant. Ils pensent qu’ils sont déjà arrivés ». Face aux supporters, Paulo Sousa a semble-t-il retiré le filtre de sa communication.

Arnaud Carond