Girondins – Mercato : Longuépée calme déjà les ardeurs de Paulo Sousa

true

Mal à l’aise à l’évocation du Mercato d’été des Girondins de Bordeaux, Frédéric Longuépée a sorti sa plus belle langue de bois à France Bleu.

A l’occasion d’un entretien à « France Bleu Gironde », le président des Girondins de Bordeaux Frédéric Longuépée a été un peu cuisiné sur le Mercato à venir de son club. Un Mercato que beaucoup annoncent déjà très triste puisque King Street aurait d’abord demandé de dégraisser l’effectif et de faire rentrer des liquidités (à hauteur de 50 M€) avant de songer à investir.

A lire aussi : Tous les articles sur les Girondins

Forcément, au moment d’aborder ce sujet sensible, Frédéric Longuépée n’était pas des plus à l’aise. S’il a assuré que des discussions étaient en cours avec l’actionnaire et Eduardo Macia, l’ancien dirigeant du PSG s’est surtout attelé à en dire le moins possible, reconnaissant qu’un dégraissage était nécessaire face à un effectif trop important en qualité.

Circulez, y a rien à dire sur le Mercato !

Lancé sur la vente probable de Paul Bernardoni au SCO Angers ainsi que sur la prolongation de Nicolas De Préville, Longuépée s’est retranché derrière des « discussions confidentielles » pour en dire le moins possible. Assurant simplement vouloir « capitaliser sur les joueurs qui ont permis de montrer un très beau jeu ».

Il a aussi remis son entraîneur Paulo Sousa à sa place alors que ce dernier réclame un attaquant pour être performant l’an prochain : « Le coach est dans son rôle en demandant de nouveaux joueurs. Le mien, c’est de lui expliquer comment tirer le meilleur des joueurs qu’il a dans l’équipe. Cela donne lieu à des discussions qui sont normales dans l’environnement ». En clair, système D et numéro de claquettes à tous les niveaux … Et pas seulement face à la DNCG.