Girondins : Riolo cautionne l’attitude des supporters contre Poko

PSG – affaire Neymar : Daniel Riolo et Jérôme Rothen suspendus par RMC

L’irruption des supporters de Bordeaux à l’entraînement pour réclamer le départ d’André Biyogo-Poko est tout à fait compréhensible, estime Daniel Riolo.

Transféré au Kardemir Karabükspor durant le mercato, André Biyogo-Poko n’était plus le bienvenu aux Girondins de Bordeaux. Les supporters ne lui avaient en effet jamais pardonné d’avoir posé, en fin de saison dernière, vêtu d’un maillot de l’OM, le tout en fumant la chicha. Certains d’entre eux s’étaient même rendu au Haillan lors de la reprise de l’entraînement pour réclamer la tête du milieu de terrain gabonnais. Une attitude que certains ont pu considérer comme de l’ingérence mais que le consultant de RMC Daniel Riolo comprend.

« En dehors du recrutement, qu’on jugera plus tard pour savoir s’il est intéressant, on avait déjà enlevé les pommes pourries du panier : Sané est parti. Poko, les supporters sont allés le voir pour lui faire comprendre que certaines choses ne se font pas, une scène qui m’avait plutôt plu, cocasse, mais assez drôle, a estimé Riolo, dont les propos sont repris par Girondins4ever. Poko, avec le maillot de l’OM qui fume la chicha, oui, tu le dégages direct du club ! Il est parti dans un club à la hauteur de son talent. Pour Bordeaux, ce ne sont pas des pertes, ni Sané, ni Poko. »

L’équipe désormais entraînée par Jocelyn Gourvennec n’en est pas moins fragile sur le plan défensif, comme l’a démontré sa défaite à Toulouse (4-1) samedi dernier. Une recrue pourrait donc débarquer d’ici la fin du mercato. Le nom de Marcel Tisserand circule notamment.

Sylvain Opair