Girondins : un candidat prêt à poser 100 M€ pour racheter le club

true

Bruno Fievet, candidat à la reprise des Girondins de Bordeaux, est prêt à tout pour racheter le club au scapulaire. Quitte à injecter beaucoup d’argent.

Paulo Sousa sait désormais dans quelle panade il a mis les pieds. Arrivé aux Girondins de Bordeaux il y a seulement quelques mois, le technicien portugais a essayé de faire prendre sa philosophie mais a rapidement été freiné par le manque de profondeur de son équipe.

A lire aussi : Tous les articles sur les Girondins

S’il comptait recruter en conséquence au mercato, l’ancien milieu de la Juventus Turin a été prévenu ce vendredi par le président Longuépée qu’il devrait faire avec les moyens du bord. Cela n’est pas franchement une surprise quand on sait que le FCGB fait partie des plus clubs les plus impactés par les conséquences de la crise sanitaire. Cela n’a pas échappé à Bruno Fievet. Candidat déclaré au rachat du club, l’homme d’affaires est prêt à tout pour assouvir son fantasme. 

« On mettra le prix qu’il faut. Si c’est 80M€, 100M€, pourquoi pas »

« Le prix de Bordeaux est difficile à définir. Est-ce que Bordeaux aura la gestion de son stade, c’est une discussion en cours et ça peut changer le prix d’achat. On ne s’est pas fixé un prix limite en bas ou en haut. On est là sur un projet de très long terme. On voudrait juste pouvoir discuter déjà avec King Street, de voir comment il voit les choses, pour ensuite faire notre étude du marché, lâche Fievet dont les propos sont relayés par Girondins4Ever. Et ensuite, on mettra le prix qu’il faut. Si c’est 80M€, 100M€, pourquoi pas. Ce n’est pas ça qui va nous arrêter. L’important, c’est déjà de rentrer en discussions. On peut imaginer, que sur une opération blanche à 70M€, le club pourrait être vendu, et là on pourrait se porter acquéreur à ce prix-là. »